Temps de lecture estimé : 3 minutes

Tout le monde s’accorde à dire que la tenue du SXM Festival du 15 au 19 Mars dernier s’est déroulée sans que l’on puisse noter le moindre problème et au-delà du succès notoire, les plus sceptiques ont été forcés d’admettre que cette manifestation n’a entraîné aucun désagrément.

Toutefois, certains mauvais coucheurs ont cru bon répandre une rumeur selon laquelle les lieux auraient été souillés et endommagés à cause de l’indélicatesse des festivaliers et du “jemenfoutisme” des organisateurs, plus particulièrement la plage de Happy Bay et ses alentours qui étaient on s’en souvient, le point névralgique pour majeure partie des festivités.

Nous avons rencontré Fabrice, l’homme qui fait office de gardien de la propriété afin de vérifier par nous même : dès l’entrée, nous constatons que les aires de parking qui avaient été aménagées après le débroussaillage retrouvent peu à peu leur couleur verte, la nature étant bien décidée à reprendre ses droits, pas une canette, pas un détritus ne vient gâcher le paysage, pas plus que sur le chemin désormais élargi et carrossable qui mène à la plage.

Arrivés sur le site de la grande scène nous nous réjouissons de croiser à nouveau le sourire de la statue du chef Taïnos érigée pour l’occasion qui a été offerte par l’organisation et qui trône désormais tel un fétiche sur son royaume ajoutant une part d’authenticité à ce lieu encore empli des bonnes vibrations diffusées ici il y a quelques semaines. Aucune dégradation n’est à déplorer sur ce visage serein, pourvu que ça dure…

Quant à la plage, elle est toujours fidèle à elle-même : calme et peu fréquentée, juste par quelques amoureux de la nature qui la respecte. Force est de constater que l’endroit a été nettoyé, ratissé et bichonné par l’équipe chargée de la remise en état des lieux après le festival et selon Fabrice, rien n’a été laissé au hasard pour que tout soit remis en état d’origine. En revanche, le week-end de Pâques n’a pas épargné Happy Bay, pas plus que les autres plages, et les détritus qui ont été déposés là n’étaient pas ceux des festivaliers, mais bien ceux de ceux qui sont venus y passer le week-end.

Afin de n’avoir rien à se reprocher, les organisateurs ont tout de même dépêché sur place une nouvelle fois une équipe de ramassage qui a pris en charge les déchets de Pâques pour faire taire définitivement les mécontents. Beau geste, bel état d’esprit et encore Bravo ! pour cette organisation sans faille.

JMC

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.