Temps de lecture estimé : 3 minutes

Le courrier des parents inquiets, adressé aux hautes sphères de la CTOS, publié dans le Saint-Martin Week du 21 Février 2017, m’interpelle.

Directeur de l’école élémentaire Aline Hanson et encadrant des élèves à la cantine pendant la pause méridienne, je voudrais rassurer les parents que notre fonctionnement n’est celui qu’ils décrivent.

Il y a 245 rationnaires inscrits, mais à aucun moment, ils ne sont pas tous ensemble, ils mangent en continu dès 11h40 et les derniers enfants quittent la salle à 12h50, donc, ils ont largement le temps de manger, ils ne sont pas du tout bousculés. Des consignes simples sont appliquées : pas de bavardage, vous êtes attablés pour manger. On tient bien le couvert mis à votre disposition, on consomme tout, de l’entrée au dessert.

Un problème existe avec les différents légumes servis à l’entrée ; on dirait qu’ils sont fâchés, avec les légumes, maïs, betterave, carotte, laitue, tomate ou autre radis. C’est un combat de tous les jours pour qu’ils y goûtent. En insistant, ils nous répondent ” je n’aime pas ça ”. Les vilaines manies sont difficiles à disparaître, la tendance à confectionner un sandwich (mettre de la viande dans le pain) est aussi difficile à perdre.

L’équipe d’encadrants est composé d’enseignants (13) et de surveillants (7) embauchés par la Collectivité, la responsable du périscolaire et moi, avons expliqué que la prise du repas est un véritable moment d’éducation, apprendre à manger est important, c’est un savoir qu’on ne perd jamais. On encourage les élèves à tout consommer, car nous avons l’intime conviction que c’est le seul vrai repas qu’ils prendront dans la journée. Chaque matin il faut les voir se ruer au Centre Culturel acheter des sandwichs au thon, à la saucisse ou autres et des confiseries, donc ils ne consomment pas un vrai petit déjeuner complet et sain.

Dans notre projet d’école nous avons programmé un petit déjeuner commun avec des partenaires, la CTOS et un diététicien, les parents seront conviés, cela dès le mois d’octobre. Lutter contre le gaspillage alimentaire, l’obésité et la malnutrition avec son lot de maladies comme le diabète, hypertension font partie de notre engagement à l’école élémentaire Aline Hanson.

L’établissement profite de la visite de la nouvelle présidente élue de la CTOS Madame ASCENT-GIBBS et son staff à la cantine ce Vendredi 12 Mai 2017, pour rassurer encore une fois les parents qu’il n’y a pas de personnel hurlant, que les élèves ont le temps de consommer le repas servi dans les assiettes.

G.ALAMAKAN

Directeur de l’école élémentaire Aline Hanson de Sandy-Ground

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.