Temps de lecture estimé : 2 minutes

Pas évident d’écouter ou de jouer du rock le matin au réveil, c’est pourtant ce qu’ont fait les enfants de l’école maternelle Eliane Clarke de Quartier d’Orléans en allant assister à un mini concert donné spécialement pour eux au Magic Bus de la Baie Orientale.

Accueillis par François, Gégé et leurs amis musiciens, les tout-petits étaient quelque peu intimidés en pénétrant dans les school-bus reconditionnés en salle de concert depuis la fin de l’année dernière.

La collectivité de Saint-Marin avait mis à leur disposition de vrais bus afin qu’ils puissent assister à cette découverte musicale préparée avec soin par les enseignants.

En effet, les morceaux interprétés avaient été choisis en fonction de leur diversité sur une palette musicale la plus large possible et une écoute en classe les jours précédents avait permis aux enfants d’effectuer une première approche et de s’acclimater à un style de musique totalement inconnu pour certains d’entre eux.

Au répertoire de cette matinée : du rock west-coast avec Long Train Running des Doobies Brothers mettant en avant l’harmonica joué pour l’occasion par le papa d’un des élèves présents, puis le piano fut mis à l’honneur grâce à l’hymne universel qu’est Imagine de John Lennon. La chanson française n’a pas été oubliée : Armstrong,  un bel hommage à Claude Nougaro teinté de blues et agrémenté de quelques riffs de saxophone a précédé Rock around the Clock de Bill Haley et le morceau d’anthologie des Blues Brothers, Everybody need somebody to love en guise de final endiablé sur lequel les marmots se sont trémoussés en chœur, mais pas autant que les maîtresses et les mamans qui les accompagnaient.

Guitares, basse et batterie ont donné le meilleur d’elles mêmes pour cette session rock pédagogique qui ne demande qu’à être renouvelée le plus souvent possible, et pourquoi pas avec des élèves des écoles primaires ou même des collèges ?

Rockin’ in the Free World, comme dirait Neil Young.

JMC

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.