Temps de lecture estimé : 1 minute

Le 10 avril dernier, sur la route nationale de Grand-Case, face à la rue des Écoles, deux jeunes hommes sur un scooter et sans casque trouvent spirituel de provoquer une patrouille de gendarmes en plein contrôle, en faisant un doigt d’honneur dans leur direction, avant de s’enfuir très vite.

Manque de chance, le conducteur est retrouvé peu après en train de jouer aux dominos sur une terrasse. Il tente à nouveau de s’enfuir, à pied cette fois, mais est rattrapé et plaqué à un mur alors qu’il résiste, non sans menacer l’un des militaires de lui ”casser la gueule”. ”C’est un jeu qui se termine devant le tribunal correctionnel,” a constaté le procureur Paillard.

Le juge Égron-Reverseau a suivi les réquisitions du parquet et condamné le prévenu à effectuer un stage de citoyenneté dans un délai de six mois. Il y apprendra les valeurs républicaines et les règles de la vie en société. Il devra également donner 150 euros au gendarme insulté en dommages et intérêts.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.