Temps de lecture estimé : 1 minute

Menacée d’exclusion des LR pour cette candidature à rebondissements, Anne Karine Fleming affirme être “la candidate légitime de la droite” en opposition directe avec la candidate investie.

Appuyée par un suppléant enraciné dans le parti UMP/LR a St Barth, Patrick Bouffar-Roupé, AK Fleming mise en particulier sur sa fidélité à la fédération locale, son implantation à Sint Maarten et une filiation assumée pour convaincre les électeurs.

Si élue, elle compte s’inscrire dans une politique d’opposition au Président Macron et en faveur de François Baroin, premier ministre. AK Fleming pose comme prioritaires la valorisation du traité de Concordia, le renforcement de la coopération avec Sint Maarten, la promotion des fonds européens, les renforcement des compétences des 2 collectivités, la reconnaissance de l’anglais comme langue régionale et une meilleure intégration des 2 îles dans les politiques nationales.

Cette candidature répondrait aux attentes des puristes de la Droite réfractaires à l’ouverture imposée par la majorité des électeurs français et le Président qu’ils ont choisi.

Profession-de-foi-verso

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.