Temps de lecture estimé : 1 minute

L’ancien représentant de Saint-Martin au CESE est aussi (re)connu pour son implication sans faille dans le monde associatif et sportif sur une ligne posée et paisiblement constructive.

Il a choisi comme suppléante Franciane Gréaux-Le Quellec, conseillère territoriale de Saint Barth pour assurer un travail parlementaire représentatif des deux collectivités.

Fort de son expérience nationale au CESE et des dossiers et études portés à l’époque, René Arnell, si élu, entend fermement faire partie de la majorité présidentielle même s’il n’a pas obtenu la précieuse investiture LREM et pouvoir œuvrer  à l’Assemblée Nationale notamment pour le rayonnement des outremers au travers de leur potentiel en énergies renouvelables, de l’économie bleue.

L’autre priorité du tandem Arnell/Gréaux est posée sur la coopération et le travail statutaire pour tendre vers l’harmonisation avec Sint Maarten au travers de la “modernisation du traité de 1648 et la création d’un Congrès avec une Gouvernance tournante”.

CIRCULAIRE DU DEPUTE OK

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.