Temps de lecture estimé : 2 minutes

L’esclavage a été aboli sur l’ensemble du territoire français à l’issue du décret du 27 avril 1848.

Pour autant, chaque territoire d’outre-mer commémore cet évènement à des dates différentes en fonction notamment de la date d’arrivée dudit décret sur place selon certains. Pour d’autres, ce sont les émeutes qui ont éclaté en Martinique qui ont accéléré la date effective d’application prévue 2 mois plus tard.

Ainsi, la Martinique célèbre l’abolition de l’esclavage le 22 mai, la Guadeloupe le 27, la Guyane le 10 juin.

En ce qui concerne Saint-Martin, une fois émancipée de la Guadeloupe et encouragée par le Comité National pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage, des recherches ont été menées et ont permis de conclure que la proclamation de l’abolition de l’esclavage avait eu lieu le 28 mai 1848. C’est donc la date qui a été retenue comme devant être celle de la commémoration locale. Et c’est en sens que le conseil territorial a décidé à l’unanimité de demander la fixation de la date de la commémoration de l’esclavage au 28 mai; c’était le 25 février 2015…

Pourtant, cette année encore, malgré une communication de la Préfecture en mars rappelant que la date de l’abolition de l’esclavage était fixée au 28 mai, c’est bien samedi 27 mai que celle-ci a été célébrée sur le territoire, la République n’ayant pas encore traduit en loi la volonté locale nous rappelant, s’il en était besoin, le schisme entre les deux. IR

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.