Temps de lecture estimé : 5 minutes

• Votre position en cas d’élection vis à vis du Gouvernement d’Edouard Philippe, Premier Ministre du Président Emmanuel Macron.

Naturellement, je soutiens sans réserve le gouvernement Philippe. Il incarne la vision d’ouverture du Président de la République. Rassembler des compétences venues de partis politiques opposés est bien l’attente exprimée clairement par les Français lassés par un système rétrograde de contestation systématique. Qu’il s’agisse d’une gauche qui fut gloutonne en son temps où d’une droite revancharde qui ne sait pas imaginer d’autre situation que de s’emparer de tous les pouvoirs, comme c’est le cas localement, ou qu’il s’agisse d’avoir pour seul projet  de refuser au Président de la République La Majorité qui lui est nécessaire pour mettre en œuvre ses promesses aux Français,

Ces axes ne sont portés que par des esprits appartenant à un  passé politique  qui ne répond plus aux aspirations des citoyens. Il est donc cohérent, et les citoyens l’ont bien compris, de voter pour les candidats désignés par la République En Marche REM. J’ai eu l’honneur d’être désignée pour nos territoires.

• Votre position en cas d’élection vis à vis des deux Présidents des Conseils Territoriaux de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin.

Les Présidents Gibbes et Magras sont à la manœuvre derrière Madame Javois. Depuis le début de la campagne, tels des ventriloques, ils soufflent les réponses à la candidate LR. Ce qu’ils redoutent par-dessus tout, c’est l’émergence d’un élu qui viendrait briser l’entre soi politique local. Faut-il que je taise ce fait connu de tous et dénoncé par beaucoup ? Ma conception de la politique passe par l’honnêteté, la transparence et le courage.

Un député est un responsable politique indépendant. Il est grand connaisseur des dossiers économiques, sociaux, sécuritaires et environnementaux de son territoire. Le député ne s’appuie pas sur d’autres, il soutient les autres.

Ceci posé, à l’instar de la composition du gouvernement, les responsables politiques locaux que nous sommes doivent travailler ensemble, mais dans la transparence citoyenne et à l’écart des petits arrangements, ici ou là…

Que veut dire travailler ensemble ?

Le député de La Majorité présidentielle que je serai, très proche de l’exécutif national, apportera, après concertation et en toute indépendance, tout son poids politique et son soutien à tous les projets locaux qu’ils soient portés par Daniel Gibbes ou Bruno Magras. Peu m’importe l’extraction politique de ces deux personnalités, dans la mesure où ils œuvrent pour l’intérêt de nous toutes et tous, à St Martin et à St Barth. J’apporterai en toute indépendance, mon soutien et aussi toute ma vigilance.

Nos territoires très petits ne peuvent pas faire l’économie des apports et des idées de chacun. Je le rappelle solennellement :
mon seul guide, ma seule boussole est le bonheur de mes concitoyens de St Martin et de St Barth. Ma seule obligation est de défendre leurs intérêts. Élue au suffrage universel direct, c’est aux seuls citoyennes et citoyens de nos îles que je rendrai compte de mes actions.

Concernant particulièrement mes relations futures avec le Président Gibbes : Le Président Gibbes a été très nettement élu par la population. Je me dois de respecter ce choix démocratique des électeurs. En conséquence, je ne serai jamais bloquante pour les initiatives qu’il prendrait pour la collectivité. Au contraire, j’appuierai ses demandes dans le cadre de mes prérogatives nationales. En Marche et le premier ministre LR travaillent ensemble pour l’intérêt de la nation, nous ferons de même à Saint Martin et à Saint Barth.

• Votre volonté et/ou stratégie de travail avec les Sénateurs des Collectivités de St-Barthélemy et de St-Martin, élus jusqu’en 2020.

Toutes et tous vous le savez, le Sénateur Michel Magras (le frère du Président Bruno Magras) apporte sans la moindre réserve son soutien inconditionnel à Madame Javois, imposant un peu plus encore la politique de l’entre soi. Son argument principal : Les Républicains, à travers les présidents des collectivités des deux îles et de lui-même, imposent la pensée unique. Je respecte infiniment la légitimité de leurs élections, mais j’affirme que les citoyens ont besoin de pluralité. Ils ont besoin d’être certains que les décisions prises ont fait l’objet d’un débat contradictoire et riche. Les citoyens ont aussi besoin d’un député puissant dont la voix porte jusqu’à l’Elysée si c’est nécessaire. En tous cas, les citoyens ont bien compris l’avantage qu’ils peuvent trouver à élire une proche d’Emmanuel Macron. Donc, et à l’instar de ma position de travail constructif avec les présidents des exécutifs locaux, j’apporterai en cohérence et en toute indépendance, tout mon soutien aux Sénateurs de nos îles du Nord.

• En quelques mots, la nature des valeurs que vous souhaitez apporter au sein de l’Assemblée Nationale.

Il ne peut y avoir de République solidaire sans transparence totale. Le Garde des Sceaux, à travers sa loi sur la moralisation politique répond parfaitement aux attentes populaires. Il est absolument intolérable que des élus dépositaires de la confiance du peuple utilisent la puissance de leur mandat à d’autres fins que le service des citoyens, de tous les citoyens, y compris leurs opposants. Il faut définitivement rompre avec les pressions et les mesures de rétorsion détestables qui entravent la tranquillité démocratique. Courage et transparence politique  sont donc les valeurs cardinales du Président de la République, du gouvernement et des députés de la République En Marche. A partir du Respect de ces valeurs, tout peut être construit.

• Votre courte analyse du risque abstentionniste localement au regard des records que nous battons régulièrement.

L’abstention record aux législatives met en lumière le manque de travail pédagogique des élus. Dès lors, il est normal qu’à 7000 KM du palais Bourbon, l’intérêt de l’assemblée n’apparaisse pas comme primordial. Et pourtant …

Toutes les lois qui seront votées durant le quinquennat auront un retentissement sur la vie de chacune et chacun d’entre nous. Très chers amis citoyennes et citoyens, que vous soyez ou non proches de mes convictions politiques, ne vous tenez pas à l’écart de l’écriture de l’histoire, votez !

 

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.