Temps de lecture estimé : 3 minutes

Bruno Magras, Président du Conseil territorial de St Barthélemy

Au travers d’une déclaration sur les ondes de Radio Saint Barth, le Président Bruno Magras, « un homme qui ne change pas d’avis au gré du vent », a réaffirmé son soutien aux candidates investies par son parti, Les Républicains, en ces termes :

Electrices, Electeurs,

Les samedis 10 et 17 juin, nous sommes appelés aux urnes, pour élire le Député de Saint-Barthélemy et Saint-Martin, qui nous représentera à l’Assemblée Nationale.

J’ai décidé d’apporter mon soutien au tandem Claire JAVOIS et Micheline JACQUES, qui a obtenu l’investiture du parti Les Républicains.

Si le rôle d’un Député c’est de faire la loi, de contrôler l’action du Gouvernement, c’est aussi, et surtout à Saint-Barthélemy, d’être le relais et le soutien du président et du conseil territorial. Le député sortant Daniel GIBBS, a parfaitement joué ce rôle. Son étroite collaboration tant avec moi-même, qu’avec le sénateur, nous a permis de faire de grandes avancées. Je pense au règlement du litige sur la DGC, à la création de la Caisse de Prévoyance Sociale, à celle du Service Territorial Incendie/Secours, à la reconnaissance de la Chambre Economique Multi-professionnelle en tant que Chambre Consulaire et j’en passe…

Comment, pourrions-nous faire avancer nos dossiers, avec un Député qui ne partage pas notre philosophie politique ? Avec un Député qui a ouvertement appelé à voter contre l’équipe en place ? Comment pourrions-nous faire confiance à quelqu’un qui n’a jamais exercé, le moindre mandat électif ? Ce serait cinq années de perdues.

Permettre aux partis de la Droite républicaine et du Centre d’obtenir la majorité à l’Assemblée Nationale, c’est permettre à Monsieur François BAROIN, d’être nommé Premier Ministre. Or qui mieux que celui qui a défendu et obtenu l’adoption de la Loi Organique permettant ainsi aux îles de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin, d’accéder au statut de COM, serait mieux à même de faire aboutir les dossiers en suspend.

Faire croire aux électeurs, que nous pourrions obtenir un siège de Député propre à Saint-Barthélemy, alors que le Conseil Constitutionnel a déjà tranché cette question, c’est mettre en évidence une parfaite méconnaissance du sujet. D’autant plus que le Président MACRON entend réduire le nombre de parlementaires.

Faire croire que de nouveaux transferts de compétences pourraient être obtenus sans l’aval des élus de la Collectivité qui sont seuls habilités à en faire la demande, c’est là encore méconnaître le sujet.

Faire élire un Député, qui soutient l’augmentation de la CSG et de la CRDS qui sont des impôts auxquels sont assujettis les salariés et les entreprises de Saint-Barthélemy, ce serait jouer contre la stabilité économique de notre île.

Voilà parmi bien d’autres, les quelques raisons qui me conduisent à vous demander : De Voter et de faire Voter pour le tandem Claire JAVOIS et Micheline JACQUES.

Bruno MAGRAS

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.