Temps de lecture estimé : 3 minutes

Contactée par téléphone, la candidate de la République en Marche a bien voulu nous accorder quelques instants pour prendre la mesure de ce premier tour et aborder la campagne du second tour.

Inès Bouchaut Choisy se dit tout d’abord particulièrement satisfaite de ses résultats obtenus tant à Saint-Barthélemy où elle bascule en tête qu’à Saint-Martin :“Permettez moi tout d’abord de remercier les électeurs. Nous sommes à St Barth et à St Martin en terres LR de longue date. Tous les ténors locaux se sont exprimés contre nous et force est de constater que le temps où ils dictaient la pluie et le beau temps est révolu. A Saint-Barth les électeurs n’ont clairement pas suivi les consignes de Messieurs Magras. A Saint-Martin, je ne doute pas que le Président Gibbes a déployé tout ce qu’il pouvait de moyens pour sa candidate. 4 candidats, de plus, affichaient leur volonté d’œuvrer en phase avec la philosophie du président Macron, il y a donc eu une évidente dilution des voix.”

Claire Javois est arrivée globalement en tête de ce premier tour de scrutin, la semaine de campagne des marcheurs rassemblés autour d’Inès Bouchaut Choisy et de son suppléant se place donc sous le signe du rassemblement et de la responsabilité : “Les électeurs sont libres de leurs positions et personne ne peut se revendiquer propriétaire de leurs voix. Mais j’invite les 3 candidats qui ont travaillé pour qu’une majorité présidentielle forte se dessine à maintenir leur philosophie, leur cap, c’est un acte d’une grande maturité politique qui évite de sombrer dans la petite cuisine politique. Notre campagne du second tour se fera sur la base des valeurs LREM, ouverte sur le monde et non retranchée sur les arrangements en petits comités. Ma vision de la politique est très ouverte et nos îles ne peuvent devenir un bastion d’irréductibles qui tourne le dos au grand changement qui est là.

Autour du douloureux sujet de l’abstention et du risque de manque de crédibilité, la candidate LREM nous livre :“Je suis évidemment attristée par ce taux record, et je m’interroge d’abord sur la responsabilité qui est celle des élus d’hier vis à vis de ce désintérêt des électeurs. Ensuite, je suis convaincue qu’avec la renaissance de la politique comme le propose LREM sous l’impulsion du Président Macron, nous serons capables de redonner à la politique l’intérêt qu’elle mérite, c’est aussi le sens de notre engagement et l’une des raison du succès présidentiel. J’en profite pour rappeler aux électeurs de nos îles que le travail à l’Assemblée est nécessaire au devenir de nos Lois Organiques entre autres et qu’une large majorité est aussi impérative pour permettre au congrès (NDLR : assemblée nationale + sénat) d’assurer les travaux relatifs aux évolutions de la Constitution.

Ce second tour s’annonce pour les électeurs nettement plus clair puisque seules Inès Bouchaut Choisy et Claire Javois ont la possibilité de s’y porter. Au bénéfice de cette limpidité souhaitée, Inès Bouchaut Choisy a un message à adresser à son adversaire :“Chère Madame Javois, France TV nous invite mercredi soir à un débat, je me suis laissée dire que vous aviez tout d’abord spontanément accepté celui-ci avant de le décliner. Je vous invite à revoir votre position pour que ce débat puisse avoir lieu, compétences contre compétences, dossiers contre dossiers, les électeurs de nos îles méritent ce moment de clarté.”

Inès Bouchaut Choisy

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.