Temps de lecture estimé : 6 minutes

Richard Lédée (0,24%) vous remercie et vous distille ses consignes :

Permettez-moi de remercier au tout premier plan mon équipe de campagne, en l’espèce mon mandataire financier, Mlle Julie Gréaux, et mon suppléant, Mr Hugo Lattard, sans qui je n’aurais pu figurer en si belle place à cette élection, je leur en suis immensément reconnaissant ;

Je remercie chaleureusement les 61 électeurs qui m’ont apporté leur suffrage et confiance, notamment 18 à Saint-Martin tandis que je ne m’y étais rendu accessoirement que pour coller mes affiches, m’inscrire au service des Archives Territoriales et que je défendais fondamentalement un député pour Saint-Barthélemy ; je mesure le désarroi qui peut être le votre, mais je vous enjoins : ne soyez pas déboussolés, nous n’avons pas perdu les Îles du Nord !

Pour un galop d’essai ce scrutin porte en effet en son Saint plein d’espoir, et certes aussi, quelques déceptions. Le taux d’abstention record tout d’abord, pire encore qu’il y a cinq ans, passant de 73,88 à 74,88 % à Saint-Barthélemy (où c’est à noter il n’y avait pas de candidat propre en 2012) et bondit de 62,78 à 76,26% à Saint-Martin (pour rappel quand même 80,36% en 2007), soit donc trois quarts des inscrits qui ont fait le choix de ne pas voter samedi, ce taux frise l’incompréhension, l’inconscience si ce n’est l’ignorance crasse ?
Situation plus que cocasse également : les votes blancs (114 globalement) font quasiment autant que le parti blanc (121)… il s’en sera fallu de peu, et gardons nous bien d’y rajouter les votes nuls (73) !

0,24% des inscrits donc, soit tout près d’un quart de 1%, tout proche du score historique et imbattable de Benoît Chauvin en 2012 que je félicite aujourd’hui pour sa belle campagne et son podium à Saint-Barthélemy, et je remercie au passage simultanément ma sœur d’avoir voté pour moi par procuration de ma mère, c’est pour moi un immense honneur, certaines voix comptant double.

Néanmoins, ce score de 1,03% des votants donc, sous les 5%, ne me permet pas de prétendre au remboursement de mes frais de campagne, limités aux seules dépenses de propagande (50 affiches, 27000 professions de foi et 25500 bulletins de vote) soit une unique facture de 4220 €uros tout de même et toujours due à mon imprimeur. Je l’ai bien dans l’os, pour dix fois moins cher j’aurais pu m’inscrire à la Transat AG2R 2018 et pour la troisième fois ne pas prendre le départ. Je me consolerais néanmoins du fait que nous sommes 8 candidats sur 13 dans ses beaux draps soit une majorité absolue et me rassurerais d’esquiver aussi déclarations de situation patrimonial et d’intérêts et d’activités.

Autre déception : à Gustavia, où j’ai débarqué par barge en 1971 en provenance de Saint-Martin, à l’âge de 1 an, à Gustavia où j’ai grandi, à Gustavia où je suis arrivé 3 fois de France en course transatlantique, à Gustavia où je vis et où je fais mon plus beau score, 13 voix dont certaines de vieux sages comptant doubles là aussi, mais moitié moins que les 24 du candidat du FN… Peut-être mon voisin est-il un con, d’ici 5 ans je vous promets de me raser les deux extrémités de la moustache, ayez confiance Gustavia je compte bien faire fureur.

Mais beaucoup de satisfactions tout de même ! Il y a mille et une façons d’interpréter les chiffres. Permettez-moi ainsi d’adresser mes sincères condoléances à frère Jacques Hamlet, qui a deux voix près de l’emporter à Saint-Martin est éliminé tout court puisque je fais 4 fois plus de voix que lui à Saint-Barthélemy, CQFD : c’est malheureux et anormal et j’en reviendrais donc toujours à l’impérieuse nécessité d’un deuxième député pour Saint-Barthélemy, sacrifié autrefois sur le seul seuil démographique quand bien même la collectivité d’outre-mer de Saint-Pierre et Miquelon compte 4974 inscrits et un député, contre 5238 inscrits à Saint-Barthélemy, non loin des 8480 de Wallis et Futuna. Ainsi donc lors de la promise réduction du nombre de parlementaire qui se profile après le raz de marée basse REM à l’échelle nationale, je suggérerais au Président Macron de rattacher directement la circonscription de Saint-Barthélemy et Saint-Martin à celles de Saint-Pierre et Miquelon et de Wallis et Futuna.

Je ne partage aucunement l’analyse de Bruno Magras sur ce point, qui dénonçait une parfaite méconnaissance du sujet en prétendant que le Conseil Constitutionnel aurait déjà tranché cette question d’obtention d’un siège de Député propre à Saint-Barthélemy : WRONG comme dirait Mickey Trompe, le Conseil Constitutionnel sur ce point n’a rien tranché du tout. Quant à Mme Bouchaut il semble qu’elle ait une nouvelle fois retourné sa culotte puisqu’il faut se rappeler qu’en tant que suppléante de Guillaume Arnell il y a cinq ans elle prônait la création d’un deuxième siège pour Saint-Barthélemy…

Je calcule également que l’écart entre les vainqueuses à Saint-Barthélemy s’élève à 436 – 419 = 17 voix, que je compare immédiatement à mes 43 voix Saint-Barth : je salue et félicite Mlle Choisy pour sa courte victoire mais lui pronostique ici une belle fessée au second tour. Les cautions de Mme Bouchaut ne sont en effet pas ma tasse de thé, ainsi je nomme Mlle H. Bernier et Mr M. Desouches, véritables coupeurs empêcheurs de cheveux frisés à tourner en rond en quatre, que je juge nocifs pour le Port de Gustavia et dangereux pour Saint-Barth autrement dit. J’ai également pu lire dans la même veine une tribune sans queue ni tête signée de Mr P. Gumbs, je n’y ai absolument rien compris puisqu’il n’y avait rien à y comprendre.

Bref, ce samedi 17 juin, second tour des élections législatives, Mr Bruno Magras, donc décoré Chevalier de la Légion Honneur par Mr Pascal Gumbs, m’ayant depuis promis un rôle de choix dans son prochain film, « Les touffes du berger », je lui glisserai Bureau n°1 dans l’urne claire et nette hors taxe la facture de mon imprimeur, tout en fredonnant… JAVOIS JAVOIS… JAVOIS JAVOIS etceterra. Un vote pas si nul.

Richard Antoine Lédée, candidat une fois, 1,03% aux élections législatives circonscription 977/978 Saint-Barthélemy Saint-Martin.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.