Temps de lecture estimé : 2 minutes

La première chose qu’il nous semble important de faire est sans doute de présenter des excuses aux lecteurs… En effet, avec 76% d’abstention au premier tour, avoir consacré autant d’espace au sujet et aux 13 candidats ne peut être en adéquation avec les attentes du lectorat. Merci néanmoins aux 24% de votants qui auront trouvé matière suffisante en nos colonnes pour nourrir la motivation et atteindre l’urne.

76% d’abstention……… un record absolu, la palme du désintérêt et nous nous prenons à croire que cela aurait pu être pire si les médias, tous canaux confondus, n’avaient pas fait le maximum pour que le sujet intéresse.

Il faut dire que notre trajectoire électorale est longue, 3 élections depuis mars, 6 voyages aux urnes… Et ce fût visiblement long pour tout le monde puisque, une fois n’est pas coutume, nous n’avons même pas été sollicités par les pouvoirs publics pour relayer le B. A. BA. en la matière :
point de communiqué de presse pour vous informer des heures d’ouverture, du nombre et du positionnement des bureaux.

76% d’abstention signifie aussi que la représentativité de l’heureuse élue le week end prochain aura plus que du plomb dans l’aile puisque près de 9 électeurs sur 10 ne l’auront pas soutenue si l’on présume d’un résultat final proche du 50/50. Si le ratio devait être différent, la démonstration aurait quasiment la même portée.

Mais surtout, dans le cadre de la réforme institutionnelle voulue par le Président Macron et même si d’aventure sa candidate l’emportait, il sera difficile de se montrer auprès du gouvernement suffisamment convainquant pour préserver ce mandat de député des Îles du Nord dont l’électeur ne veut pas… à moins qu’il ne veuille pas de ces candidats là et de leurs incohérences qui n’ont su mettre en valeur que leur propension à vouloir le siège plus qu’à lui accorder l’importance qu’il revêt pour deux territoires, qui en termes de véhicule législatif, ont encore énormément à espérer pour pouvoir magnifier leur choix statutaire.

Comment demain ne pas être la risée de l’assemblée nationale lorsqu’il s’agira de représenter deux territoires quand l’électorat qui vous aura porté représente une telle minorité et quelle crédibilité les territoires en question lui accorderont ? Sans doute le cadet des soucis de l’élue en devenir…

IR

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.