Temps de lecture estimé : 3 minutes

Alain Richardson, qui avait déjà affirmé son soutien à la candidate du Président Macron avant le premier tour des élections, réaffirme sa position et l’étaye un peu plus.

Plus que jamais encore voter et encourager à voter et par voie de conséquence élire Inès BOUCHAUT – CHOISY députée représentant nos deux collectivités est un acte de raison et de sagesse.

Lors du premier tour des élections législatives les électeurs Français ont très majoritairement validé l’opération de refondation et de recomposition et de renouvellement politique initiée et portée par le Président MACRON. C’est donc une certitude, la France est entrée dans une ère nouvelle.

Vouloir garder notre circonscription, et surtout St-Martin dans une position du passé, engluée dans le « partisanisme » et le dogmatisme (on est de droite et on mourra à droite) pour satisfaire l’égo d’un Président de Collectivité, est manifestement signe d’aveuglement et de petitesse d’esprit. Oui la politique peut être un jeu,  mais ce jeu-ci, en fait conduit à sacrifier l’avenir et refuser de saisir une fenêtre d’opportunités historiques et inouïes. Dans cette ère nouvelle,  vouloir inscrire notre circonscription et notre Collectivité dans l’opposition au Président de la République, au gouvernement et de l’Assemblée Nationale c’est de la non assistance à Collectivité et populations en danger.

Dans cette recomposition et ère de l’intelligence, St-Martin et St-Barth, après avoir contribué à l’élection du Président MACRON, ne peuvent faire marche arrière.

Elire Inès BOUCHAUT-CHOISY et Alain GROS-DESORMEAUX en particulier pour nos territoires :

– C’est par la réforme du CICE : la fin d’une injustice et d’une pénalisation de nos entreprises face à la concurrence nationale ; c’est la mise en place de mesures  supplémentaires pour la réelle compétitivité de nos territoires face à la concurrence de nos voisins ainsi que pour du pouvoir d’achat accru pour nos populations.

– C’est l’Introduction de mesures de moralisation, de transparence et d’équité dans la vie publique si nécessaires ici pour lutter contre des pratiques antidémocratiques (achat de votes, etc..) , mais aussi l’utilisation de fonds publics à des fins manifestement clientélistes (comme nous l’avons vu encore très récemment et dans le cas de l’utilisation de la réserve parlementaire).  

– C’est ouvrir un accès plus facile au futur « fonds d’investissement » bien doté, que le Président MACRON prévoit de mettre en place pour l’Outre Mer.

– C’est rendre plus accessible des réformes, des institutions et la mise en place plus efficient de services publics d’Etat sur nos territoire (RSMA, Ecole de la 2ème chance, Inspection Académique, mesures renforcées pour lutter contre l’échec scolaire, déconcentration des services et moyens financiers de l’Etat, etc..).

– Etc.

Elire Inès BOUCHAUT-CHOISY notre nouvelle députée c’est choisir une vraie professionnelle de monde de l’entreprise et du tourisme, amoureuse de nos territoires et issue de la société civile. C’est choisir une vraie St-Bartho-St-Martinoise et St-Martino-St-Barth.

Donnons au Président MACRON une députée de plus, la notre Inès BOUCHAUT-CHOISY. Alain Richardson

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.