Temps de lecture estimé : 2 minutes

René Arnell, arrivé 5ème du premier tour, et qui avait sollicité la bienveillance de Jean-Paul Delevoye, ex-président du CESE et en charge des investitures pour En Marche, maintient son cap.

Mesdames, Messieurs, mes chers concitoyens,   

À l’occasion du 2e tour des élections législatives le samedi 17 prochain, vous serez amenés à vous prononcer pour élire votre député. Je lance un appel à tous les électeurs de notre circonscription : vous devez vous mobiliser et vous devez vous rendre aux urnes car votre choix sera décisif. 

Il s’agit d’élire le député qui sera le plus efficace possible pour nos Territoires et pour la France. Au vu de la tendance nationale qui s’affirme et donne une large majorité au groupe La République En Marche, avoir un député, porteur de nos spécificités locales faisant partie de la majorité présidentielle, est le meilleur atout pour notre circonscription de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin. 

Madame Franciane Gréaux-Le Quellec et moi-même sommes confiants et conscients que les électeurs, qui ont voté pour le message d’avenir que nous proposions et la ligne politique que nous avons incarnée tout au long de ce processus, poursuivront la marche en toute responsabilité. 

Quant à moi, je reste cohérent par rapport à mon engagement auprès du Président de la République Emmanuel MACRON. Je voterai et j’appelle à voter en faveur de la majorité présidentielle représentée par Madame Inès Bouchaut-Choisy.

René ARNELL

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.