Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le Conseil Territorial qui s’est tenu Jeudi dernier a été ouvert par le Président Daniel Gibbes qui en guise de préambule, a lancé un appel à la mobilisation pour les élections législatives du surlendemain en précisant que, sans entrer dans les considérations politiciennes, l’abstention ne pouvait être la gagnante de ces élections afin que la démocratie continue de vivre. 

Il a ensuite énuméré les 20 points qui étaient à l’ordre du jour, la plupart concernant la désignation et la nomination des élus dans diverses commissions. Une séance qui promettait d’être particulièrement longue, et qui fut expédiée en 3 heures.

Deux points importants sortaient tout de même du lot : les taux d’imposition pour l’année 2017 et la création de postes clé nécessaires au bon fonctionnement de la Collectivité, soit 1 Directeur Général des Services et 1 Directeur des Ressources Humaines afin que la COM fonctionne comme il se doit et non plus comme une commune afin d’apporter un nouveau souffle, parfaire l’administration et restructurer les services.

S’il est vrai que Daniel Gibbes a reconnu devoir régler les affaires courantes dans l’état actuel des choses, il se refuse à piloter la Collectivité dans l’insécurité juridique et entend bien ne pas perdre de temps, d’ailleurs un prochain Conseil Territorial est d’ores et déjà fixé au 29 Juin prochain.

S’en est suivi un débat sur la nécessité d’obtenir un vice-rectorat pour Saint-Martin afin de ne plus être tributaire du rectorat de la Guadeloupe. Sur ce point, tout le monde semblait d’accord même si les membres de l’opposition ont cru bon faire semblant de ne pas comprendre en jouant sur les termes et les modalités de fonctionnement de ce futur vice-rectorat.

L’allocution du Président s’est achevée avec un message d’encouragement à l’égard de tous les étudiants qui passent des examens en cette fin d’année scolaire.

JMC

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.