Temps de lecture estimé : 4 minutes

Marqué par une abstention record, le second tour des élections législatives a confirmé, dans une mesure moindre que celle annoncée par les projections de l’entre-deux tours, la suprématie du parti du Président de la République.

La République en Marche obtient ainsi 350 sièges dont 42 pour le Modem. Notons ici que le score du MoDem ne le rend plus indispensable au Président Macron qui doit déjà penser au remaniement de son gouvernement là où l’on pose François Bayrou comme un allié gourmand aux exigences d’un autre temps.

L’abstention historique

François Baroin, Chef de file Majorité pour la France (…) J’adresse mes félicitations les plus républicaines au Président Emmanuel Macron qui est l’artisan principal de cette victoire. Il dispose à présent de l’ensemble des pouvoirs pour mener à bien la mission que les Français lui ont confiée. Sa tâche est immense. Je lui souhaite bonne chance parce que je souhaite avant tout le succès de notre pays. (…) Ce soir, je veux saluer et féliciter ceux qui sont élus. Malgré le contexte particulièrement difficile, ils ont réussi à faire gagner nos idées dans leurs circonscriptions. Grâce à leurs succès, ils porteront la responsabilité essentielle d’incarner la première force d’opposition sur les bancs de l’Assemblée nationale.(…)
La lecture de ce moment, bien triste pour la démocratie, faite par Edouard Philippe, Premier Ministre voudrait que cela impose la réussite au Président Macron et à son Gouvernement. “Puisse cette confiance saisir le pays tout entier pour qu’enfin nous retrouvions le goût de l’optimisme et la foi en notre avenir.”, deux notions qui pourraient être les remèdes administrés aux citoyens en manque d’identité démocratique pour leur permettre de retrouver foi en leurs élus et l’envie de voter.

Les ministres qui jouaient leur tête

A cet égard, rappelons que six ministres de l’actuel gouvernement jouaient leur poste au gouvernement en cas de défaite aux législatives selon une règle historique : Bruno Le Maire, ministre de l’économie; Richard Ferrand, ministre de la cohésion des territoires; Annick Girardin, ministre des outre-mer; Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement; Marielle de Sarnez, ministre des affaires européennes et Mounir Mahjoubi, secrétaire d’état au numérique. Et même si les six ont été réélus, deux d’entre eux restent visés par des enquêtes judiciaires et pourraient s’avérer embarrassantes pour le chantre présidentiel de la moralisation de la vie politique et de la transparence.

Jean-Luc Mélenchon, à propos de l’abstention “Notre peuple est entré dans une phase de grève civique générale.”
De l’autre côté, la droite ne subit pas in fine la berezina que l’on lui prévoyait, l’exemple local en témoigne et conserve un nombre de sièges suffisant pour pouvoir affirmer être la première force d’opposition du pays, opposition qu’Eric Woerth a souhaité constructive, pour que la nouvelle majorité sans expérience puis bénéficier de celle de ses rangs. Ainsi, Les Républicains passent de 192 à 113 députés tandis que le PS  passe (logiquement) de 270 députés à seulement 29. Enfin si Marine Le Pen parvient à s’ouvrir les portes de l’Assemblée, le Front national ne dispose pas de suffisamment de députés pour constituer un groupe parlementaire, le plancher étant fixé à 15.

LE PS paye l’addition

Le PS parvient à maintenir un groupe à l’Assemblée Nationale mais assume électoralement et la mandature de François Hollande et la victoire d’Emmanuel Macron. Cambadélis a d’ores et déjà présenté sa démission de la tête du PS et le siège de la rue Solférino pourrait être mis en vente rapidement. Notons que la courte victoire d’Emmanuel Valls sera contestée, la candidate de la France insoumise suspectant des irrégularités.

Ambiance assurée à l’assemblée nationale

En décrochant leurs tickets d’entrée à l’Assemblée Nationale, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen promettent quelques moments d’anthologie. Toutefois, seule la France Insoumise disposera réellement de l’espace et des moyens pour faire valoir son point de vue puisqu’avec 16 élus, le groupe peut être constitué. Le FN saura user d’autres moyens, n’en doutons pas.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.