Temps de lecture estimé : 3 minutes

Lors des dernières élections Territoriales mais aussi Présidentielles et surtout Législatives, le taux d’abstention a atteint des records presque jamais égalés jusqu’à maintenant. Pourtant certains citoyens auraient bien voulu accomplir leur devoir électoral mais pour des raisons obscures, cela n’a pas été possible comme nous l’explique François Xavier :

Résident fiscal

De nationalité française, ce retraité est arrivé à Saint-Martin en 2009, auparavant, il vivait en Thaïlande et faisait partie de ceux que l’on appelle “les français à l’étranger”. Lorsqu’il décide de revenir sur le territoire national, il choisit de s’installer définitivement à Saint-Martin et bénéficie d’un avantage peu connu du grand public. En effet, les français ayant vécu à l’étranger et reconnus comme tels sont considérés comme résidents fiscaux dès l’instant où ils regagnent le sol français et s’y installent de façon durable, contrairement à n’importe quel métropolitain venant de l’hexagone pour lequel il existe une période de probation de 5 ans avant d’être inscrit comme résident fiscal à Saint-Martin.

Votant en 2012

Lors des élections territoriales, présidentielles et législatives de 2012, François-Xavier a accompli son devoir de citoyen en se rendant aux urnes pour y déposer son bulletin sans aucun problème. Même chose lors des élections territoriales de cette année, il a voté aux 2 tours, mais la situation s’est brusquement compliquée lorsqu’il s’est présenté au bureau de vote de Grand-Case pour le premier tour des élections présidentielles.

Nettoyé des listes en 2017

On lui a alors indiqué qu’il avait été exclu des listes électorales sans aucune autre forme d’explication. Il s’est alors rendu à l’hôtel de la Collectivité l’après-midi même où personne n’a été en mesure de le renseigner ou tout juste de l’écouter. Il a donc décidé d’aller en Préfecture où il a reçu un meilleur accueil et où l’on a fait preuve d’une certaine attention à son égard mais sans pour autant trouver de solution. François-Xavier n’a donc pas voté cette fois-ci et il a en conséquence déposé une requête au tribunal dès le Lundi suivant.

Finalement votant au second tour des présidentielles… mais toujours out pour les législatives

Après quelques formalités, on va alors lui remettre un document et un formulaire à remplir afin qu’il puisse se rendre aux urnes pour le deuxième tour. Miracle, tout fonctionne et tout semble réglé, notre homme pourra participer aux prochaines élections législatives. Faux espoir car lorsqu’il se présente devant les urnes, on lui ressort la même rengaine : “Vous n’êtes pas inscrit sur les listes électorales de Saint-Martin car vous êtes résidents français à l’étranger… bla bla bla… etc…” 

Selon François-Xavier, il suffit de consulter les Articles L9, L10, L11 et L11-1 du code électoral pour comprendre que sa situation est ubuesque. Mais au-delà de la négligence administrative avérée qui a certainement conduit à cela, il affirme haut et fort qu’il peut faire annuler les résultats des dernières élections législatives … Il faudrait donc tout recommencer ? Oh non par pitié François-Xavier pas ça !!! Nous venons juste d’en sortir et d’ici les prochaines dans 5 ans, tout sera peut-être rentré dans l’ordre.

Finalement avant de nous quitter, il nous a confié vouloir rendre son passeport français pour adopter une autre nationalité… et rejoindre les citoyens hollandais de Sint-Maarten dont la prochaine échéance électorale est prévue bien avant la nôtre… ça donne à réfléchir.

JMC

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.