Temps de lecture estimé : 2 minutes

La femme de Jean-Louis Turquin assassiné à son domicile en Janvier dernier à Mont Vernon a été remise en liberté Vendredi dernier et placée sous contrôle judiciaire avec un bracelet électronique. Elle avait été mise en examen pour assassinat le 28 avril.

Son avocat Maître Olivier Morice a déclaré que cette décision a été prise par la chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Basse-Terre, sur appel de Nadine Turquin et contre l’avis du parquet général. L’enquête menée après la mort de Jean-Louis Turquin avait abouti à la mis en examen de son épouse, notamment à cause de traces de poudre découvertes sur ses mains et de traces de son sang sur une carafe brisée retrouvée près du corps. Une information judiciaire avait été ouverte pour meurtre avec préméditation ou guet-apens.

Xavier Bonhomme, Procureur de la République de Pointe-à-Pitre, avait alors expliqué qu’il étudiait la possibilité de la thèse de plusieurs auteurs. En effet, si Nadine Turquin n’a pas tué elle-même son mari, les indices relevés tendent à prouver qu’elle se trouvait certainement près des auteurs du crime au moment des faits. Son avocat signale que les prélèvements n’ont pas été effectués avec la rigueur nécessaire et il évoque l’hypothèse d’une contamination après que sa cliente ait manipulé des objets sur la scène de crime. A ce jour, Maître Morice considère cette remise en liberté comme une première victoire : “On a développé le fait que tous les éléments à décharge dans le dossier n’avaient jamais été pris en considération tels qu’un alibi incontournable”. Il envisagerait de faire une demande de dépaysement du dossier, car dit-il : “J’ai quelques doutes sur la possibilité que la justice  puisse travailler sereinement en Guadeloupe sur ce dossier compte-tenu des prises de position exprimées dans les médias”.

Nadine Turquin est actuellement assignée à résidence en Guadeloupe et continue de nier toute implication dans le meurtre de son mari.

JMC

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.