Temps de lecture estimé : 2 minutes

Plusieurs décisions relatives à la SEMSAMAR étaient au menu du CT qui, rappelons le, en tant qu’instance décisionnelle de la collectivité porte les 51% de l’actionnariat de la superstructure au travers des membres siégeant au CA présidé par Yawo Nyuiadzi.

Energies renouvelables, 1ER pas vers le 100% en 2030 

En premier lieu il s’agissait d’autoriser la SEMSAMAR à élargir son spectre d’intervention à l’énergie “verte” au travers de la modification de son objet social et de la constitution de plusieurs sociétés chapeautées par une holding en synergie avec la société Arkolia.

La loi de transition énergétique du 18 Août 2015 impose aux territoires ultra-marins d’atteindre l’objectif des 50% d’ENR à l’horizon 2020, et 100% en 2030. Chaque territoire appartenant au champ d’action de la SEMSAMAR verra donc émerger son lot de sociétés dédiées à la mise en œuvre de projets photovoltaïques.

Pour ce qui concerne Saint-Martin, l’implantation de 3 fermes solaires constitue une réponse potentielle aux exigences de la Loi, complétée par l’équipement en toiture d’installations photovoltaïques.

Ce dossier est hérité de la précédente mandature puisque la création d’une filière dédiée au développement des ENR  sur les territoires d’intervention de la SEM, en partenariat avec ARKOLIA date du mois de janvier consécutivement à la signature d’une convention de partenariat en novembre 2016. Deux projets ont déjà été soumis à l’ADEME/Région Guadeloupe sur le PO 2014-2020.

Voilà pour le contexte de cette présentation au CT… mais il aura fallu à Monsieur Désiré, représentant de la SEMSAMAR durant les débats, ferrailler un peu pour convaincre une opposition très tatillonne, notamment vis à vis de l’actionnariat de la SEMSAMAR au sein des différentes sociétés créées. Celui-ci est annoncé régulièrement à 49% pour 51% à ARKOLIA, ce qui en première lecture peut laisser penser que “Nous ne maîtriserons pas suffisamment ces sociétés”. On vous passera les explications technico-stratégiques fournies pour nous prendre à croire en  ce qui semble être une prise de conscience réelle de la problématique Énergie en local, filière porteuse d’avenir et d’emploi et vis à vis de laquelle la SEMSAMAR, au travers de SEM’TA Route saura aussi accompagner une part de notre jeunesse sur le chemin de l’insertion.

Notons qu’Arkolia est aussi particulièrement compétente pour ce qui relève de la méthanisation…… une porte ouverte pour le SEMSAMAR vers des solutions nouvelles dans le domaine du traitement des eaux ?

PRÉSENTATION ENR SEMSAMAR:ARKOLIA-6 BD

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.