Temps de lecture estimé : 2 minutes

N’entendez pas par là que nous vous invitons à balayer devant votre porte, quoique, mais simplement le fait que l’opération lancée hier a été l’occasion pour les élus et les supporters indéffectibles de la TG 2017 de montrer l’exemple.

Ils étaient ainsi nombreux à avoir mis les gants pour s’atteler au nettoyage de l’île de Quartier d’Orléans à Friar’s Bay.

Une opération tout à fait louable puisqu’il est bien évident que lorsque l’on est un fervent défenseur d’un pilier économique central nommé tourisme, la première chose est de se donner les moyens de laisser au consommateur une bonne impression.

Il n’en reste pas moins qu’il est dommageable de constater au quotidien, encore et toujours, à quel point le résident n’en a visiblement que trop peu conscience quand il s’autorise à jeter tout et n’importe quoi n’importe où, quand il s’efforce de faire déborder à outrance des containers déjà pleins ou quand plus simplement, il lui semble opportun de jeter par la fenêtre de son véhicule la bouteille ou les emballages usagés. Pour cet individu là, le tourisme n’est pas un pilier et en cela, il met en péril notre ressource principale… La mise en application du principe “Pollueur/payeur” adopté par l’OCDE en 1972 et figurant dans l’Acte unique européen signé en 1986 ne serait-il pas un moyen convainquant de venir à bout de l’incivilité ?

Quoiqu’il en soit, “La Collectivité remercie tous ceux qui ont prêté la main.”

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.