Temps de lecture estimé : 2 minutes

Emmanuel Macron s’est exprimé lundi devant le Parlement réuni en Congrès dans le cadre prestigieux du Château de Versailles. Cet exercice n’est certainement pas le dernier de cette mandature puisque le président a prévu de le renouveler annuellement.

Les dernières réunions du Congrès sont récentes : en 2008 pour voter la réforme constitutionnelle, en 2009 pour écouter les orientations politique de Nicolas Sarkozy et en 2015  suite aux attentats du Bataclan, réuni à la volonté de François Hollande. Si ces réunions sont à chaque fois largement critiquées pour leur coût en particulier (entre 130 et 600 000 euros selon les sources), la dernière ne fait pas exception car oui, réunir 577 députés et 348 sénateurs en un lieu engendre forcément un certain nombre de frais :
sécurité, transport, retransmissions, personnel, traiteurs, etc.

A cet égard, si certains ont dénoncé un “pied de nez à 500.000 € fait au premier ministre”, l’entourage du Président de l’Assemblée nationale, François de Rugy, annonce un ordre de grandeur de 200 000 €. Pas de quoi fouetter un chat en fait… 200 000 €, n’est-ce pas le coût budgétisé de la prochaine célébration du 10ème anniversaire de la Collectivité ? Modérons un doigt cette comparaison osée : budgétiser cette somme n’impose pas de la consommer.

IR

Commenter avec Facebook

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.