Temps de lecture estimé : 1 minute

Il est quand même surprenant de constater que nos Drapeaux, représentations toutes symboliques de ce que nous sommes, de nos valeurs, de nos combats passés et présents, sont devenus la cible d’individus qui semblent les tenir en horreur.

Ainsi, après l’affaire résolue de la substitution de drapeaux au sommet de la préfecture, ce sont maintenant les 4 drapeaux qui encadraient le monument commémorant les accords de 1648 entre la France et la Hollande qui ont été la cible d’un vexillophobe forcené.

Cela peut sembler surprenant de prime abord à moins que l’excès d’élections localement et la profusion de drapeaux de tous types ne soient responsables de cette pathologie rare mais suffisamment reconnue pour qu’un nom lui ait été attribuée.

Affaire à suivre…

IR

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.