Temps de lecture estimé : 1 minute

Communiqué de presse de la Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin

Un organe de presse de Saint-Martin (97150) a diffusé une information erronée – qu’une simple vérification aurait pu éviter – sur une prétendue «escroquerie» suite à la diffusion par les services de la Direction générale des Finances Publiques de lettres de relance auprès des contribuables de Saint-Martin, enjoignant à ces derniers de ne pas en tenir compte.

L’Administrateur des Finances Publiques de Saint-Martin confirme l’origine et la régularité des documents transmis récemment aux contribuables de Saint-Martin et dont la présentation est celle incriminée par l’organe de presse susvisé.

Les redevables peuvent d’ailleurs obtenir tous renseignements sur leur situation fiscale auprès des services de la trésorerie (ouverture au public tous les jours de 8H-12H) ou par mel (t101014@dgfip.finances.gouv.fr).

La Direction générale des Finances publiques rappelle que l’entrave à l’accomplissement de leurs missions par les agents de l’administration fiscale et l’incitation du public à refuser ou retarder le paiement de l’impôt constituent des délits incriminés par les articles 1746 et 1747 al 2 du Code général des impôts de la Collectivité de Saint Martin.

Willy WILCZEK, Administrateur des Finances Publiques

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.