Madame la Députée, Claire Javois, dans la salle du Conseil Exécutif mis à disposition pour l’occasion par la Collectivité… salle qu’elle connait bien pour l’avoir fréquentée en d’autres temps comme en atteste son nom, encore incrit dans ce marbre derrière elle que d’autres auraient bien voulu voir disparaître…

Notre Députée fraîchement revenue de Paris a tenu à nous faire part de ses impressions après son premier séjour dans la capitale en immersion totale au sein de l’hémicycle qui ne l’a pas intimidée plus que cela. 

“C’est beaucoup moins grand et beaucoup moins impressionnant que ce que l’on imagine en regardant la télévision” a-t-elle déclaré en guise de préambule. Elle nous a ensuite détaillé son emploi du temps : la première semaine étant consacrée aux démarches administratives, et la deuxième à l’élection des membres des différentes commissions. Claire Javois n’est entré dans le vif du sujet qu’après 15 jours, mais avec un agenda déjà bien rempli puisqu’elle siège désormais à la Commission des Affaires Sociales. Elle a d’ailleurs souligné qu’elle attachait beaucoup d’importance au développement du dialogue social “nécessaire à la survie des entreprises locales.”

Annick Girardin a bien voulu la recevoir, ce qui peut paraître logique puisque c’est l’actuelle Ministre des Outre-Mer; elles ont échangé leurs points de vue sur l’accompagnement par l’Etat des collectivités d’Outre-Mer dans leurs différents projets, et à ce propos, la Députée de Saint-Martin et Saint-Barthélemy présentera prochainement au ministère un dossier de doléances qu’elle va préparer en collaboration avec le Président de la Collectivité.

Claire Javois a donné quelques précisions sur le vote auquel elle participera, comme 26 autres de ses collègues, afin d’élire le président de la délégation des Députés ultramarins. Elle est d’ailleurs favorable à l’élection d’une femme et ne cache pas sa préférence pour Ericka Bareigts car elle possède une certaine expérience puisqu’elle a été Ministre de l’Outre-Mer en 2016 et 2017. Et, peu importe si cette dernière est socialiste, notre Députée admet volontiers qu’elle ne suit pas forcément à la lettre la ligne conductrice de son parti à partir du moment où l’intérêt général est en jeu. “Lors du vote de confiance au Gouvernement, je me suis d’ailleurs abstenue, c’est donc une preuve que je n’étais pas contre.” C’est justement cette abstention que lui reproche Louis Mussington qui aurait préféré qu’elle vote pour… dans l’intérêt général justement.

Pour conclure avec un sujet plus terre à terre, voire immobilier, Claire Javois nous a avoué qu’elle était actuellement à la recherche d’un local afin d’y installer sa permanence (en centre ville de Marigot si possible). Elle a terminé en nous promettant un autre rendez-vous avec la presse dès qu’elle aura des informations essentielles à nous transmettre. Nous comptons sur vous Madame et nous serons évidemment présents au rendez-vous…

JMC

Commenter avec Facebook
- Publicité -

Réagir à l'article

Please enter your comment!
Please enter your name here