Temps de lecture estimé : 1 minute

En terme de présence locale d’un grand parti national, on ne reviendra pas sur l’incapacité ou la mauvaise volonté maintenant historique des sympathisants du Parti Socialiste qu’ont pu être Georges Gumbs ou Louis Mussington.

Le Parti est aujourd’hui dans un tel état que l’adage “on ne tire pas sur l’ambulance” semble de mise. Mais il est un autre mouvement qui, derrière Inès Bouchaut-Choisy ou plutôt son Président d’Emmanuel Macron, a su mobiliser suffisamment pour faire presque vaciller le tank TG 2017.

En plein chantier de structuration à l’échelle nationale, La République En marche pourrait bien être le deuxième parti National à fouler la terre sacrée saint-martinoise à moins que les grands perdants de l’année 2017, ceux qui n’ont hérité d’aucune fonction, ne viennent trop peser sur l’embryon local du mouvement au titre d’un indéfectible soutien fusse-t-il de dernière minute à un Président dont certains ont même pressenti la destinée avant que lui même ne le sache !

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.