Temps de lecture estimé : 4 minutes

Il pleuvait fort Vendredi matin sur Saint-Martin et la sortie de la cérémonie œcuménique à l’église de Marigot s’est faite sous les parapluies, mais le soleil est revenu quelques minutes avant la cérémonie officielle sans doute pour rappeler que la séparation de l’Etat et du Clergé est effective depuis plus d’un siècle.

Passage des troupes en revue !

Après le dépôt de gerbes au pied du monument aux morts de la Collectivité, le traditionnel défilé du 14 Juillet a donc pu se dérouler sous un ciel radieux à la grande satisfaction de la foule qui s’était déplacée presque aussi nombreuse que les officiels à l’abri sous un chapiteau le long du front de mer, on comptait parmi eux une délégation de Anguilla et une autre de Sint-Maarten dont le Gouverneur de la partie hollandaise. La Gendarmerie Nationale en tête de cortège était suivie des pompiers puis de différentes formations telles que majorettes, fanfares et danseuses traditionnelles qui ont défilé sous les applaudissements des spectateurs et le crépitement des appareils photos. Les adultes et surtout les enfants ont semblé apprécier cette parade modeste mais revêtant un côté solennel bien compréhensible en ce jour de Fête Nationale, d’autant plus que cette célébration était doublée d’un anniversaire important : celui des 10 ans de la Collectivité de Saint-Martin, à l’occasion duquel les festivités ont duré 3 jours cette année et ne se sont terminées que Dimanche soir.

Chelsea pour ouvrir le moment des discours

A l’issue du défilé, l’habituelle séance de discours a été inaugurée par Chelsea Jhigaï, la Présidente du Conseil Territorial des Jeunes. Elle a souhaité que la société saint-martinoise devienne un modèle pour le futur et n’a pas caché sa fierté tout comme celle de ses camarades d’être Français. Ayant eu une pensée pour Aline Hanson, elle a clôturé son intervention par une phrase de Simone Veil.

Le Président, Le Sénateur et La Députée

C’est ensuite Daniel Gibbes qui s’est exprimé ne cachant pas son émotion de participer pour la première fois au 14 Juillet en tant que Président de la Collectivité, il a insisté sur les valeurs que représentent la devise nationale “Liberté, Egalité, Fraternité” puis a donné son sentiment à propos de ce 10ème anniversaire en remerciant tous les acteurs qui œuvrent quotidiennement pour l’île au sein des services de la COM. Mais pas seulement, car il a aussi mis en avant les étudiants qu’il a félicités et la jeunesse en général qui représente l’avenir de Saint-Martin; s’en sont suivis quelques rappels sur les projets importants qu’il entend mener à bien d’ici la fin de sa mandature.

Guillaume Arnell, médaille de Sénateur à la boutonnière, a déploré les inégalités de ce monde et le climat d’insécurité qui augmente en rappelant que c’était aussi le triste anniversaire des évènements qui avaient coûté la vie à tant de niçois voici tout juste un an. Il a réaffirmé son souhait de voir Saint-Martin entrer en communion avec le reste de la Nation non sans rappeler son engagement personnel de plus de 30 ans au service de l’île, mais sans s’attarder davantage sur ce 10ème anniversaire. La Députée Claire Javois a insisté elle aussi sur les valeurs de la République dans un bref discours où elle a rappelé les faits marquants de la création et des débuts de la Collectivité auxquels elle avait activement participé à l’époque.

L’Etat pour conclure

Le mot de la fin est revenu à la Préfète Anne Laubies dont c’est déjà la 3ème participation aux festivités du 14  Juillet saint-martinois. Des propos plus généralistes sur les idéaux issus de la révolution française et sur les droits de l’homme souvent bafoués en cette période tourmentée ont précédé son affirmation au sujet de la volonté de l’Etat d’être présent aux côtés de Saint-Martin et Saint-Barthélemy pour assurer l’avenir quoiqu’il arrive, avant de conclure par un “Joyeux Anniversaire, Vive la République et Vive la France”.

Daniel Gibbes est à nouveau monté sur la scène pour une deuxième intervention avant la projection du film rétrospectif sur l’histoire de la Collectivité de Saint-Martin.  La journée s’est prolongée dans une ambiance festive entrecoupée de quelques averses rafraîchissantes et s’est terminée par le traditionnel et classique feu d’artifice sur le front de mer de Marigot qui outre sa qualité visuelle incontestable, avait réservé une surprise au public cette année puisque le final a été tiré depuis le Fort Louis.

Un bien beau 14 Juillet, doublé d’un bel anniversaire ; les photos ci-contre parlent d’elles même.

JMC

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.