Temps de lecture estimé : 3 minutes

Emmanuel MACRON, nouveau Président de la République. Depuis son élection, le personnage déroute, déboussole au sens propre du mot tout le monde politique – Responsables comme Observateurs – qui ne s’y retrouve plus, et marque la fin d’un monde ancien, d’un ordre établi qui vole en éclats.

Pour lui, perte de “sens et de force”, “dignité collective égarée”, souveraineté abîmée ont abouti à ce que les urnes ont demandé une nouvelle société, une “société de confiance, sans petits arrangements à mille lieues des préoccupations des Français”. Il souhaite une France forte, avec pour agir “efficacité, représentativité, responsabilité”. Et réconcilier, en particulier réconcilier les idées des vainqueurs et les sentiments des vaincus. Contre la vieille garde politique et médiatique. S’adresser surtout à ceux qui se sont abstenus, et qui ont en même temps exprimé colère et dégoût.

Ce devrait être le sens du mandat du président de la Collectivité de Saint Martin, et de sa nouvelle Députée, qui doivent réformer pour que l’île survive et se transforme, mais qui en même temps risque de résister aussi longtemps qu’il est possible de ne pas réformer. En vivant sur les acquis aussi fragiles soient-ils. En même temps, et alors que les Politiques perdent de leur superbe et  de leur crédibilité, et que, objectivement, Saint Martin est en panne d’Homme Politique à l’aura et l’expérience indiscutables, le Mouvement Citoyen annoncé et voulu  par Jean Paul FISCHER et d’autres arrive à point nommé. A condition qu’il ne soit fermé à quiconque sauf aux extrêmes, il vivra si les valeurs vraies d’Humanisme, de Partage, de Tolérance et d’Honnêteté seront respectées scrupuleusement. Il s’agit là d’un outil et d’un périmètre d’où jailliront avec bon sens des idées essentielles pour faire de Saint Martin une île où il fait bon vivre et qui saura se développer pour donner espoir – et travail , en sachant mettre en avant tout son potentiel. En particulier une île et une destination santé, et bien-être, voire thermale dont nous reparlerons très vite.

La Santé

Pendant ce temps, et au lendemain du discours du Président MACRON devant le Parlement réuni en Congrès, c’est le Premier Ministre Edouard PHILIPPE qui, entre autres, se pique de santé.

Reprenant les grands axes du programme de campagne présidentielle, il annonce que la Ministre de la Santé projette pour septembre la mise en place d’un plan qui luttera contre les déserts médicaux “en bonne intelligence avec les Collectivités Territoriales”, en déployant par exemple la télémédecine. Le but étant de “rompre le cercle vicieux du renoncement aux soins”, et promettant que “tous les Français auront accès à des offres de soins sans aucun reste à charge pour les lunettes, les soins dentaires et les aides auditives d’ici la fin du quinquennat”.

Puisque nous sommes dans la patrie de PASTEUR, au chapitre de la prévention chère à notre Président et à sa Ministre de la Santé, le locataire de Matignon annonce que les 11 vaccins pour la petite enfance actuellement recommandés deviendraient obligatoires dès 2018.

Il annonce également que le prix du paquet de cigarettes sera porté à 10 euros, progressivement, que l’allocation adulte handicapé et le minimum vieillesse seront revalorisés dès 2018, et confirme la création d’un Service Sanitaire destiné à la prévention pour l’ensemble des étudiants des filières de Santé.

Promesses de campagne tenues !

Dr KLOS

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.