Temps de lecture estimé : 2 minutes

Pour répondre à l’importante invasion d’algues brunes qui s’est échouée sur le littoral Nord-Est de l’île, la collectivité de Saint-Martin et la préfecture ont tenu une réunion, mardi 18 juillet 2017, en présence de la Préfète Anne Laubies et de la conseillère territoriale Pascale Laborde, en charge de la commission Environnement, afin d’organiser l’enlèvement des algues.

Soucieux de l’impact de cette pollution sur les zones résidentielles et touristiques, et en particulier sur le fonctionnement des commerces directement impactés, le Président Daniel Gibbs et sa majorité ont souhaité travailler en étroite collaboration avec la préfète Anne Laubies et ses services, dans l’objectif d’agir de la meilleure façon possible, face à un phénomène récurrent et difficilement contrôlable, contre lequel il n’existe pas de solution miracle.  

Depuis 2015, les 20 brigadiers de la brigade verte du Centre Symphorien d’Insertion interviennent pour le nettoyage des plages exposées, suivant des règles de sécurité et un planning de ramassage élaborés par la Direction de l’Environnement et du Cadre de Vie de la Collectivité. Les brigadiers sont à pied d’œuvre sur le terrain en ce moment même.

La collectivité et l’état ont décidé de prolonger ce dispositif de ramassage manuel et d’accroitre les moyens de collecte. Un nouvel appel à candidature pour le ramassage des algues et le nettoyage du domaine public sera lancé prochainement dans cet objectif.   

Même si l’Environnement et la Santé publique sont des compétences de l’Etat, le Président Gibbs a souhaité répondre à l’urgence, en faisant intervenir une entreprise et ses pelles mécaniques dans la baie de Cul de Sac et celle du Galion. L’entreprise travaillera tant que nécessaire sur ces deux plages et sur les autres plages impactées.

L’objectif est d’aller le plus loin possible dans la mer pour récupérer les algues. Les pelles mécaniques ramènent ensuite les algues sur le littoral pour qu’elles soient ramassées par la brigade verte, puis transportées à l’écosite de Grandes Cayes pour le séchage et le recyclage en compost.

La collectivité de Saint-Martin est consciente des fortes nuisances causées par l’échouage de ces algues, et agit avec les moyens qui sont les siens, sur le nettoyage des zones littorales les plus touchées. Les premiers effets de ce nettoyage intensif devraient donner des résultats, sachant que l’échouage des algues n’est malheureusement pas contrôlable localement.

 

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.