Le dernier bulletin de veille sanitaire révèle que de nouveaux cas de dengue ont été signalés aux Antilles depuis le mois de Mars dernier.

Pour le moment les territoires les plus touchés sont Anguilla, Aruba, la Barbade, les Îles Vierges Britanniques, Grenade, Sainte-Lucie, Saint-Vincent et les Grenadines, ainsi que les îles Turks-et-Caicos. Il existe donc un risque de transmission dans les îles voisines encore préservées même si actuellement, la situation épidémiologique concernant la circulation du virus de la dengue est calme sur nos territoires.

Toutefois, un cas confirmé de dengue a été diagnostiqué début Juillet par le laboratoire du CHU de Martinique et un autre cas probable de dengue sévère, à Saint-Barthélemy, est actuellement hospitalisé au CHU de Pointe-à-Pitre, il est en cours de confirmation biologique. Plusieurs cas probables ont été recensés dans les 4 territoires français et compte-tenu de la circulation faible mais concomitante de la dengue, du chikungunya et du zika aux Antilles, tout cas suspect identifié doit systématiquement faire l’objet d’une recherche diagnostique des 3 virus.

La protection contre les moustiques reste la clé de la lutte contre la propagation  de ces virus. Il faut en priorité effectuer la suppression de toute eau stagnante autour des lieux d’habitations et se protéger contre les piqûres de moustiques en privilégiant le port de vêtements longs et clairs et en utilisant des répulsifs.

Pour rappel, la dernière épidémie importante  de dengue remonte à 10 ans, en Guadeloupe.

JMC

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire