Les forces de police de Sint Maarten ont, par voie de communiqué, qualifié leur week-end de “very busy” à tel point que, pour une fois, toutes les interventions (dont 7 pour bagarre), n’ont pas été détaillées. 

Pour autant, nous sommes en mesures de vous en livrer 2 qui s’inscrivent dans l’esprit d’équité qui habite la Rédaction du St Martin’s Week :

• Vendredi 21 juillet, vers 22h35 à Sucker Garden, un mari jaloux, P.P.C. a été interpellé après avoir battu son épouse à coups de machette. La victime souffre de plusieurs blessures sur le corps, le suspect a été placé en garde à vue.

• Samedi 22, une femme, D.R., a été interpellée après avoir agressé son époux avec un couteau à Soualiga Road. La victime souffre de multiples coupures au visage et dans le dos mais n’a pas souhaité porter plainte contre sa moitié qui sera tout de même convoquée au tribunal à une date ultérieure.

Poignardé, il décède des suites de ses blessures

Plus sérieusement, les services de police rapportent également une rixe plus dramatique puisque fatale, ayant eu lieu Jeudi 20 juillet, vers 23h30 à Diamond Hill – Cole Bay où deux groupes d’hommes munis d’armes s’affrontaient.

D’après les premiers témoignages, cette confrontation a été la conséquence d’une dispute ayant eu lieu plus tôt dans la soirée à la station essence de Bush Road. Durant la lutte, G.A.S. (23 ans), S.D.R. (24 ans) et K.A.C. (22 ans) ont été sévèrement poignardés et transportés au Sint Maarten Medical Center où G.A.S. est décédé des suites de ses blessures.

Vendredi 21, trois suspects, I.A.W. (23 ans), J.E.N.S. (23 ans) et A.A.L (20 ans) se sont rendus à la police, accompagnés de leurs mères et avocats. Ils ont immédiatement été interpellés et placés en garde à vue.

Les raisons et les responsabilités ne sont pas encore établies. L’enquête se poursuit.

IR

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.