Temps de lecture estimé : 2 minutes

Jean-Paul Fischer, président d’Initiative Saint Martin Active et Patrice Phoudiah, directeur commercial de la CEPAC de la Guadeloupe et des Îles du Nord se sont retrouvés Lundi 24 juillet pour signer un nouveau partenariat renforcé en faveur de la création d’entreprises à Saint-Martin.

C’est une nouvelle convention qui va offrir de nouveaux services aux créateurs ou repreneurs d’entreprise accompagnés par Initiative Saint Martin Active. Etaient présents Marc Chakhtoura de ISMA; Murielle Mathias-Planques, directrice de territoire Caisse d’Epargne CEPAC Antilles et Elisabeth Amadiah-Mounigan, responsable développement du marché professionnel. Comme chacun le sait, Initiative Saint-Martin Active est un outil de développement économique destiné à favoriser la création et la pérennisation d’entreprises en soutenant l’emploi. La Caisse d’Epargne CEPAC souhaite participer davantage au développement de Saint-Martin par son accompagnement financier et met en place de nouveaux dispositifs adaptés.

INITIATIVE SAINT-MARTIN ACTIVE N’EST PAS UN GADGET

Grâce à ISMA, 120 emplois ont été créés l’année dernière ainsi que 68 entreprises et personne ne met en doute l’efficacité du système. Jean-Paul Fischer avait d’ailleurs déclaré le matin même lors de la présentation du van My Quartier My Business :
“ISMA contribue à la cohésion sociale, son action est désormais reconnue, ce n’est pas un gadget.” Patrice Phoudiah quant à lui a reconnu que le modèle saint-martinois était une référence en métropole grâce à l’excellent travail de Initiative Saint-Martin Active, c’est pourquoi la Caisse d’Epargne a tenu à renouveler cette convention en apportant une gamme de produits plus étoffée pour une meilleure réussite des projets. La mise en place du Prêt Décollage Pro par exemple s’adresse aux porteurs de projets, il ne nécessite aucune garantie et peut atteindre les 10.000 euros sans frais de dossier et sans intérêts, sous réserve de l’attribution d’un prêt bancaire équivalent.

SANS PROJET CONVAINCANT, PAS D’ACCOMPAGNEMENT

La CEPAC devient ainsi le premier partenaire de ISMA mais au delà de l’aspect technique, il est important que le projet  à financer soit présenté par un porteur convaincant, c’est là une des clés de la réussite. La convention signée Lundi a une durée de 1 an mais rien ne laisse à croire qu’elle ne sera pas renouvelée l’année prochaine. Tous les acteurs restent persuadés que l’amélioration des services proposés  sera bénéfique pour les futurs artisans et entrepreneurs de Saint-Martin.

JMC

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.