Temps de lecture estimé : 2 minutes

Un coup d’oeil sur la porte d’entrée de notre destination, le site de l’office du tourisme, suffit pour percevoir le criant delta entre le produit vendu et notre réalité. Si la publicité mensongère est interdite, la promotion galvaudée ne semble pas l’être.

Par exemple, la destination, “île paradis du shopping” y est vantée en ces termes : “La partie Française a joué la carte des boutiques de luxe et de la mode. (…) En arpentant les rues du centre de Marigot, les visiteurs auront le plaisir de découvrir d’anciennes cases créoles, restaurées en respectant la pure tradition saint-martinoise et abritant souvent des boutiques de luxe. Car Saint-Martin est bien la capitale caribéenne de l’élégance, du luxe, du matériel haute-technologie, le tout en “free tax”. Profitant de son statut de port franc, Marigot est devenu le paradis du shopping détaxé jouant la carte du luxe et de la mode à la française. Ici le visiteur rencontrera tout ce que l’univers du luxe compte de griffes prestigieuses.”

Pour nous dont la désertification et l’abaissement de gamme sont devenus un douloureux quotidien, il apparaît évident que le site de l’OT mériterait un soupçon d’actualisation à moins que ses rédacteurs ne vivent pas ici ou n’y soient pas venus depuis longtemps. Mais surtout on comprend mieux le regard hagard du rare touriste qu’il nous arrive de croiser dans Marigot…

IR

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.