Jean-Marc Aubry, directeur d’AIDS-M
Temps de lecture estimé : 3 minutes

Les domaines de prédilection de l’AIDS-M (Association d’Insertion et de Développement de Saint-Martin) sont les petits travaux dans le BTP et les espaces verts. Son but principal est d’aider les accidentés de la vie à se réinsérer socialement et professionnellement dans le monde du travail.

Créée il y a 7 ans, les membres du conseil d’administration ont donné une nouvelle dynamique à l’association. Depuis 6 mois maintenant, la place de directeur n’est plus vacante puisque c’est Jean-Marc Aubry qui l’occupe et qui ne ménage pas sa peine pour développer la structure.

PRINCIPAL CRITÈRE: LA MOTIVATION

Son fonctionnement est somme toute assez simple : L’association recrute pour une durée maximale de 2 ans des salariés dans le but de les former au métier du BTP (peinture, serrurerie ou petits travaux) et de leur donner les armes nécessaires pour qu’ils trouvent un emploi durable dans une entreprise privée du BTP. L’objectif de l’association, n’est pas de concurrencer les entreprises du secteur marchand nous explique Jean-Marc : “Bien au contraire, nous préparons ce public grâce à de très petits chantiers à faible technicité afin d’acquérir la posture de travail requise et obtenir les formations et habilitations minimales pour qu’ils puissent intégrer ces entreprises privées.”

Ce sont actuellement une dizaine de personnes qui travaillent quotidiennement au sein de AIDS-M, qui ne sont plus inactifs et qui préparent leur futur en apprenant le métier de l’entretien et de la rénovation en demande à Saint-Martin. Ils sont encadrés par un directeur expérimenté et deux chefs d’équipe seniors qui leur montrent au quotidien les tâches à réaliser et qui s’assurent du travail bien fait. “Le taux d’encadrement doit être très élevé au démarrage avec ce public” nous précise Jean-Marc Aubry. Ces employés en insertion sont systématiquement identifiés avec Pôle Emploi. Jean-Marc nous avoue que la motivation est un critère discriminant dans le recrutement du salarié par le Conseil d’administration.

L’association offre aussi à des stagiaires bien souvent en situation de décrochage scolaire ou issus de la PJJ (Protection Judiciaire de la Jeunesse) de Saint-Martin la possibilité d’intégrer l’association pendant un mois pour une découverte du milieu professionnel en entreprise. Initiative Saint Martin Active envoie aussi certains futurs créateurs d’entreprise, pas suffisamment préparés, afin de leur permettre de tester leur idée et d’obtenir des informations de terrain pour parfaire leurs connaissances et consolider leur projet d’entreprise.

ENTRETIEN ET RÉNOVATION

Pour fonctionner, l’association réalise des prestations pour des particuliers ou encore pour des professionnels pour réaliser de petits travaux d’entretien, de rénovations, de peinture intérieure et extérieure et de serrurerie. Elle a aussi obtenu des marchés publics d’entretien des espaces verts des cimetières. Les aides de l’État (dont l’association bénéficie via les contrats aidés) permettent d’investir deux fois plus dans l’accompagnement et la formation des salariés. Jean-Marc Aubry ayant été lui-même chef d’entreprise ainsi que les deux encadrants, inculquent à chacun les bons réflexes que tout employé se doit d’avoir comme le respect des horaires ou l’emploi du matériel adéquat sans oublier les normes de sécurité obligatoires et nécessaires.

Pour une meilleure efficacité dans la gestion de ses ressources humaines, Jean-Marc a fait appel à Initiative Saint Martin Active pour participer à des ingénieries spécifiquement axées sur la gestion du personnel en insertion et cela s’est révélé très positif puisque cette formation a contribué à une meilleure compréhension de ce public en insertion et à la mise en place d’un meilleur suivi. Jean-Marc Aubry ne nous cache pas qu’il souhaiterait à court terme intégrer des travailleurs handicapés au sein de AIDS-M

Appelez l’association au 0690 34 35 36

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.