Temps de lecture estimé : 2 minutes

La braderie des 7 et 8 Avril dernier n’ayant pas été une réussite totale, l’Action Économique Citoyenne s’est bien rattrapée avec celle de la semaine dernière et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette fois-ci le verre était bien rempli.

Le soleil aidant, dès Vendredi les clients se sont pressés dans le centre ville pour profiter des prix cassés proposés par la majorité des commerçants participant à l’opération. Il faut dire que l’organisation n’avait toléré aucune improvisation et négligé aucun détail ; tout était fait pour que le succès soit au rendez-vous. L’essai du printemps a donc été transformé sans problème à la plus grande satisfaction du président de l’AEC Yann Lecam qui a su motiver ses troupes.

DU CHOIX SUR LES STANDS

La journée de Samedi est venue s’inscrire en point d’orgue avec plusieurs dizaines de stands dressés rue du Général de Gaulle. En effet, on comptait très peu d’espaces vides et l’ambiance générale était plutôt festive, même si certains exposants ont constaté que la clientèle du matin s’est montrée un peu timide. Fort heureusement, tout ceci est rentré dans l’ordre un peu plus tard dans la journée, les marchands de nourriture et de boissons n’ont pas chômé et les sourires n’étaient pas rares sur les visages des saint-martinois et des (rares) touristes qui s’étaient déplacés.

OBJECTIF ATTEINT !

Certains déploreront que des braderies similaires aient été organisées simultanément à Howell Center et au West Indies, mais il semblerait que les organisateurs aient eu une volonté d’offrir une diversité de lieux à leurs clients, c’est du moins ce que l’on a cru comprendre. Si le bilan financier n’est pas encore connu à ce jour, chacun semble y avoir trouvé son compte et l’objectif premier qui était de retrouver et de satisfaire la clientèle a sans aucun doute été atteint.

Selon l’avis des consommateurs interrogés dans la rue, il serait peut-être bon la prochaine fois d’étaler ces opérations sur 3 week-ends (chacun le sien)… rien qu’une fois, pour comparer.

 

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.