Temps de lecture estimé : 1 minute

Jeudi 10 août, 5 hommes ont été interpellés lors du contrôle conjoint Sint Maarten Police /Services de l’immigration d’un chantier de construction.

Aucun des trois dominicains et 2 vénézuéliens ne possédait de permis de résidence ni de travail. Ils ont été placés en garde à vue dans l’attente de leur expulsion.

Les services de police et de l’immigration de Sint Maarten rappellent aux employeurs qu’ils sont passibles d’une amende pouvant aller jusqu’à 100 000 NAf. en cas de travail illégal. De même, les contrôles de ce type vont s’intensifier dans les prochains jours.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.