Temps de lecture estimé : 3 minutes

Si les passagers des paquebots de croisières qui croisent en mer des Caraïbes sont à bord pour profiter des plaisirs d’un voyage inoubliable, ils n’en demeurent pas moins amateurs de bonnes affaires lorsqu’ils débarquent à terre en se ruant dans les boutiques duty-free au gré de leurs escales.

Le Caribbean Journal a établi une liste des meilleurs spots portuaires qu’ils ne faut pas manquer pour effectuer des achats que l’on ne regrettera pas dans des magasins aux enseignes dont la réputation mondiale n’est plus à faire.

En tête de classement, Charlotte Amalie à St Thomas est sans aucun doute le port de croisière le plus populaire des Caraïbes car il dispose de la plus grande concentration de magasins hors taxes de la zone. Bijoux, parfums et cuirs sont en vente directement sur les quai de débarquement, mais il ne faut pas manquer les arcades qui débouchent sur la rue principale parce qu’on y trouve des objets d’art, de l’artisanat et des cadeaux sans pareil. St-Thomas étant la capitale des Îles Vierges Américaines, il paraît tout à fait logique qu’elle soit la préférée des touristes en provenance des Etats Unis dont on sait que l’esprit d’aventure et de découverte n’est pas leur principale qualité.

ST-BARTH ET ST-MARTIN EN BONNE PLACE

Après Bridgetown à la Barbade et Georgetown à Grand Cayman, c’est St-Barth qui est citée à la quatrième place de ce classement pour le front de mer de Gustavia garni des enseignes de luxe les plus prestigieuses, sans oublier les galeries commerçantes de St Jean situées à quelques minutes seulement du centre.

L’île de Saint-Martin arrive juste derrière grâce au terminal de croisières de Philipsburg et à la “French-touch” des boutiques de Marigot dont sont friands tous les touristes du continent nord-américain. Contrairement à ce que l’on aurait tendance à penser, nos produits Made in France font encore rêver et leur évocation suffit à faire briller les yeux des croisiéristes rien qu’à l’idée de faire escale chez nous.

PETITS GÂTEAUX

Nassau aux Bahamas nous talonne de près mais c’est à une autre île française que revient l’honneur de clôturer ce Top 10 : Terre-de-Haut, dans l’archipel guadeloupéen des Saintes.

Ici pas de port en eau profonde, pas de duty-free non plus ; ce sont plutôt les charmantes boutiques qui bordent les petites rues du village et les doudous en costumes traditionnels aux couleurs créoles vendant leurs tourments d’amour, ces pâtisseries fraîches qu’on ne trouve que là, qui remportent tous les suffrages auprès des touristes en quête d’exotisme véridique ou culinaire.

Si l’on peut déplorer que la majorité des vacanciers présents à bord des géants des mers ne semblent attirés que par les produits détaxés à bas prix, il n’en demeure pas moins qu’une partie d’entre eux débarquent aussi pour découvrir nos paysages, nos traditions et notre culture.

D’ailleurs il est prouvé qu’ils sont nombreux à revenir à Saint-Martin pour un séjour de longue durée après avoir fait connaissance avec notre île lors d’une précédente croisière.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.