Temps de lecture estimé : 3 minutes

N’allez pas croire que le Saint-Martin’s Week vous propose des activités que la morale réprouve, ce titre accrocheur est tout simplement le nom d’un projet qui a retenu notre attention, en tout bien tout honneur.  

François Castelain est originaire du Nord de la France et rêve très jeune de la vie d’artiste. Après des études en communication, il gravite rapidement dans le milieu de la mode et travaille pour différentes marques de prestige, mais, sur un coup de tête, il décide il y a quelques années de quitter le stress de la vie parisienne et de s’envoler pour un break dans les Caraïbes. Il n’est jamais reparti et après bientôt 3 ans à Saint-Martin, il a eu cette idée de mélanger toutes ses expériences passées et de lancer le projet “L’amour à la plage”.

UN NOUVEAU CONCEPT frais et enthousiasmant

Le crowdfunding est un terme anglais pour désigner un “financement participatif”. Cela signifie qu’un grand nombre de personnes sont amenées à participer à l’élaboration, en termes économiques et financiers, d’un projet. Il existe plusieurs formes de crowdfunding et ce dernier est réglementé depuis le 1er octobre 2014.
A partir d’octobre, nous pourrons donc découvrir un nouvel univers au cœur de Grand-Case, un endroit subtil, décalé, où l’art rencontrera l’amour dans une ambiance gourmande et festive, où se réuniront les amoureux de la vie. “Un espace chaleureux qui offrira une cuisine simple à la française avec une déclinaison de plats événements teintés de saveurs tropicales et des boissons créatives selon les inspirations du moment” nous dit-il. Ce sera également un lieu de découverte artistique où l’ambiance évoluera au fil des artistes qui se produiront, des soirées insolites qui se dérouleront au fil des saisons.

Pour réaliser son rêve, François a décidé d’avoir recours au “crownfunding”  qui n’est autre qu’un système de financement participatif qui se fait essentiellement par le biais d’internet. En clair, si vous croyez à son projet, vous lui avancez une somme de votre choix et lorsqu’il aura réuni le total nécessaire grâce à votre participation, il vous offrira une récompense à hauteur de votre générosité. Dans son cas, il s’agira d’un repas, d’un cocktail ou d’un dessert par exemple. C’est sans risque puisque si la somme finale n’est pas suffisante, François s’engage à vous rembourser quoiqu’il arrive.

LA RÉALISATION D’UN RÊVE

Pour aller jusqu’au bout de son rêve, il manque encore à François Castelain 56% de son budget complémentaire. De plus amples explications, sont données sur la plateforme de Crowfunding Bulbintown, https://www.bulbintown.com/projects/lamour-a-la-plage. Allez-y, tout y est très bien détaillé, mais attention faites vite si vous voulez l’encourager, car le système de “crowdfunding” impose une limite dans le temps : après le 4 Septembre ce sera trop tard.

JMC

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.