Temps de lecture estimé : 2 minutes

Suite aux suspicions de clearance peu orthodoxes qui auraient été effectuées le jour d’August Monday, les autorités nous ont fait parvenir un communiqué qui avait été émis le 17 juillet dernier afin d’apporter quelques précisions : 

“Le département de l’immigration d’Anguilla “relâchera” ses procédures d’immigration pour les ressortissants de Saint-Martin/Sint-Maarten à partir du Lundi 24 juillet jusqu’au Dimanche 13 août 2017.

Au cours de cette période, les ressortissants et les résidents de Saint-Martin/Sint-Maarten qui ne sont pas en possession de passeports, seront autorisés à entrer avec une pièce d’identité valide française ou néerlandaise.

Les ressortissants d’autres îles des Caraïbes, résidant à Saint-Martin/Sint-Maarten et qui ont l’obligation de posséder un visa pour Anguilla, seront exemptés de cette exigence en matière de visa pour la même période. Cependant, ils devront prouver leur résidence légale à Saint-Martin/Sint-Maarten.

Les capitaines de bateaux devront veiller à ce que le nombre déclaré de personnes voyageant à Anguilla soit le même que le nombre de personnes se trouvant à bord. Par conséquent, personne ne devra être autorisé à bord d’un bateau si son nom n’est pas déclaré. Toutes les entrées à Anguilla doivent se faire par un point d’entrée officiel.”

Il s’agit donc de faciliter l’entrée pour la période concernée. Toutefois, la grille tarifaire officielle ne fait pas mention de prix spéciaux pour August Monday (voir documents ci-contre).

TOUT EST CLAIR !

Albéric Ellis, le directeur du port de Galisbay grâce à qui nous avons obtenu ces renseignements, reste lui aussi très clair à ce sujet : “Les clearances faites par l’intermédiaire des autorités de la Marina Royale et de la Marina Fort Louis sont effectuées dans les règles de l’art en parfait accord avec les services de l’immigration d’Anguilla.” En revanche, il n’a pas pu s’exprimer au sujet des clearances faites par d’autres intermédiaires privés tout en restant persuadé que celles-ci étaient tout à fait conformes à la légalité. Toutefois, M. Ellis a reconnu que certains bateaux refusent parfois de se plier à cette exigence en connaissance de cause, et qu’il est compréhensible que Anguilla procède à des contrôles visant à démasquer les resquilleurs, mais cela peut se faire à n’importe quelle période de l’année et pas seulement au moment d’August Monday.

Afin d’éviter toute tracasserie, pensons-y pour l’année prochaine et tout se passera bien.

JMC

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.