Temps de lecture estimé : 2 minutes

“Le monde change, tout bouge et se transforme de plus en plus vite :
doutes européens, terrorisme, montée des populismes, tentations protectionnistes, digitalisation, bouleversements climatiques… Dans ce monde de ruptures, il nous faut repenser nos modèles et inventer de nouvelles logiques économiques pour transformer l’incertitude en avantage concurrentiel et faire en sorte que la mondialisation profite à chacun. Il nous faut redonner confiance à tous. Seule la confiance permettra en effet de retrouver durablement le chemin de la croissance. La mondialisation n’est pas morte ! Le monde reste à équiper et le futur à inventer.”

C’est dans ce contexte posé par le MEDEF au plan national que Michel Vogel participera le 29 et 30 août à l’université d’été du MEDEF au nom de la FipCOM qu’il préside. Rencontré sur le sujet, Michel Vogel compte sur ce moment pour partager avec d’autres ultramarins autour de sujets bien souvent communs avec la volonté de confronter les solutions développées par chacun.

Comme il a eu l’occasion de le souligner déjà, chaque changement de gouvernance fait renaître l’espoir que de voir des mesures fortes prises au bénéfice de l’entreprise et de l’économie locale et c’est pour nourrir cet espoir que la FIPCOM Medef fait réentendre de la voix quant à l’urgence de la situation saint-martinoise et à la nécessité d’actions à court, voire très court, moyen et long termes. La saison est à nos portes et il va s’agir de se doter des moyens de faire en sorte qu’elle soit localement profitable à tous dans un cadre propice à l’activité touristique.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.