La Semsamar, l’association SEM ta Route, les associations de locataires et les associations sportives soutenues par la fondation Semsamar Solidarités,  ont cette année encore organisé une nouvelle édition du dispositif “Sem ta Route par le Sport” durant tout le mois d’Août.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela a été un vrai succès aussi bien pour les participants que pour les encadrants qui ont pris beaucoup de plaisir et qui ont terminé en beauté la semaine dernière avec une sortie plage à laquelle ont participé une soixantaine de jeunes ainsi que des adultes qui ont profité d’un bel après-midi sur le sable de la plage de Friar’s Bay où ont été organisés des matchs de beach-volley, une sortie-initiation en kayak avec de belles parties de rigolade dans l’eau tandis qu’à l’ombre des raisiniers, les boissons et le goûter étaient tenus au frais.

Un autre groupe d’une douzaine d’adolescents circulaient en vélo non loin de là sous l’œil attentif d’un animateur et tous se sont retrouvés en fin de journée, fatigués mais ravis.

LES JOLIES VACANCES SONT TERMINÉES

Enfin, comme prévu le trophée des champions (foot et basket) a eu lieu Vendredi en fin d’après-midi et chacun est reparti avec de beaux souvenirs de vacances dans les yeux. Rappelons que cette action était organisée pour les jeunes de Concordia et de Quartier d’Orléans durant tout le mois d’Août.

Un projet sportif réservé principalement aux enfants à partir de 8 ans sans limite d’âge auquel ont même participé quelques adultes habitant dans une des résidences de la Semsamar. Tous ont pu, l’espace d’un mois, jouer au football ou au basketball, faire de l’athlétisme ou du cyclisme, ou encore du VTT, de la boxe et même du golf et de la randonnée grâce à tous les clubs sportifs saint-martinois qui ont bien voulu jouer le jeu en s’associant bénévolement à cette opération avec le soutien de la Fondation Semsamar Solidarités.

Nul doute que l’année prochaine l’opération sera renouvelée et attirera davantage de monde.

Commenter avec Facebook
- Publicité -

Réagir à l'article

Please enter your comment!
Please enter your name here