Temps de lecture estimé : 2 minutes

Une semaine après le passage dévastateur du cyclone Irma sur les îles du Nord, les équipes du Groupe EDF et de ses entreprises prestataires poursuivent sans relâche les travaux de réalimentation des sites collectifs et prioritaires, identifiés avec les autorités locales.

A Saint-Martin, 70% de ces points sont réalimentés, dont l’hôpital, l’aéroport, le port, des services médicaux. A Saint-Barthélemy, où les dégâts cycloniques ont été moindres, 100% des sites prioritaires sont réalimentés.

L’électricité est fournie par les deux centrales thermiques, via les parties du réseau électrique restées intactes, ou par les groupes électrogènes acheminés en secours par EDF depuis la métropole et la plaque Antilles-Guyane.

Près de 250 techniciens, salariés du Groupe EDF et de ses entreprises prestataires sont actuellement à pied d’oeuvre. Une cinquantaine d’autres renforts d’EDF et d’Enedis arriveront à Saint Martin dans les prochains jours pour prêter main forte à leurs collègues de l’île et à ceux déjà arrivés de Guadeloupe, Guyane, Martinique, de Corse et de l’Hexagone.

En parallèle, EDF continue à acheminer des matériels. Un nouvel avion gros porteur, un Boeing 747, atterrit aujourd’hui en Guadeloupe avec 120 tonnes de matériels supplémentaires.

EDF rappelle expressément aux habitants les consignes de sécurité électrique. Elle appelle à la plus grande prudence et à la vigilance, pour chacun et pour les enfants, en ne s’approchant pas des ouvrages électriques et en ne touchant en aucun cas des lignes tombées à terre.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.