C’est pour le moment assez anecdotique mais suffisamment présent pour vous être signalé : il semblerait que quelques dollars jamaïcains viennent semer la pagaille dans les portes monnaies.

En effet, la pièce de $20 jamaïcains ressemble très étrangement à notre pièce de un euros : même taille, même duo de couleurs argent et or.

Il est acté donc qu’un certain nombre de ces pièces est venu se fondre dans le flot des nôtres au profit naturellement de celui ou ceux qui les ont introduites, et ce profit peut vite être substantiel !

Le dollar jamaïcain vaut aujourd’hui 0,00682 Euro, la pièce de $20 vaut donc 0,1364 euro, 7,3 fois moins que ce que vaut cette pièce de 1 euro que vous pensiez avoir dans votre porte-monnaie.

Au delà de l’inscription “20” que vous trouverez sur une face, vous verrez sur l’autre le visage de Marcus Garvey, héros national.

Marcus Mosiah Garvey… l’origine du rastafarisme

L’histoire du rastafarisme commence avec Marcus Mosiah Garvey, prophète noir qui acquit une certaine popularité dans le Harlem des années 20. Globalement incompris et calomnié aux Etats-Unis, il était en revanche adoré et respecté par ses compatriotes jamaïcains. Avant de partir pour l’Angleterre, Marcus Garvey prononça à Kingston un discours qui marqua le lancement du mouvement Rasta. Dans une église de la capitale, un dimanche de 1927, il eut ces mots :
“Regardez vers l’Afrique, où un roi noir doit être couronné”. En novembre 1930, le Daily Gleaner, journal populaire de Kingston, rapporta en première page qu’un chef tribal méconnu, Ras Tafari Mekonnen, avait été couronné sous le nom de Heile Selassie I, “Pouvoir de la Sainte Trinité’. Les Rastas y virent un accomplissement de la prophétie de Garvey.

Le Culte de Garvey en musique

Le culte de cette figure légendaire n’a pas cessé d’être célébré depuis par tous les reggaemen. Burning Spear lui consacra même deux albums entiers. Peter Tosh fait référence à l’homme sur le morceau The Prophets (Album Bush Doctor, Rolling Stones Records, 1978) et Bob Marley l’évoque aussi sur Kinky reggae (album Catch a Fire, lsland, 1973).

IR

Commenter avec Facebook
- Publicité -

Réagir à l'article

Please enter your comment!
Please enter your name here