Petite note vis à vis du choix de notre photo de couverture… le monde du végétal ne cesse d’être étonnant d’adaptation, certaines espèces soumises à un climat donné finissent par l’intégrer dans leur patrimoine génétique, c’est ainsi que l’on découvre certains cas d’anémomorphisme, ces arbres et arbustes qui poussent dans le sens du vent dominant, qu’il y en ait ou pas !

Intégrer les contraintes environnementales si profondément qu’elles deviennent naturelles, qu’elles s’inscrivent rapidement au cœur du patrimoine génétique de notre société, n’est ce pas assez proche de ce que le Préfet Gustin aimerait obtenir sur son axe “Culture du risque” ?

IR

Commenter avec Facebook
- Publicité -

Réagir à l'article

Please enter your comment!
Please enter your name here