Temps de lecture estimé : 3 minutes

Lors de son déplacement à St Martin, le 1 ministre avait indiqué que tous les 2 mois un ou des ministres du gouvernement viendront sur place afin d’examiner et évaluer les efforts entrepris par l’État dans le cadre de la reconstruction du territoire. C’est certainement dans cet ordre d’idée que les ministres effectueront leur déplacement ce lundi 5 mars.

Ne disposant pas de l’ordre du jour ni du déroulement de la visite, au moment où je rédige ce communiqué, je me permets d’attirer l’attention de l’opinion publique, par voie de presse, sur quelques points qui me paraissent essentiels et méritent à mon sens une prise en considération de la part du gouvernement.

Suite au passage du cyclone Irma, l’île traverse actuellement une situation inédite, critique et exceptionnelle. En effet, beaucoup de familles se retrouvent dans la désespérance sociale la plus totale. Sans toiture, sans assurance, sans moyens de reconstruire elles ne savent pas comment faire pour sortir du creux de la vague. La question qui se pose est de savoir est ce qu’il y aura un geste fort de l’État ou de la Collectivité envers ces familles dans le cadre du plan de reconstruction des infrastructures publiques ?
Le ministre du Compte de l’État figure parmi les membres de la délégation.Sera -t-il en mesure de nous informer sur le dossier de la compensation des charges? Va -t-il annoncer une position arrêtée du gouvernement ? Il convient de rappeler que le volet 1 du protocole signé, prévoit une décision du gouvernement après l’avis de la C.T.C et de la Cour des Comptes ce qui facilitera le réexamen des compensations non perçues, ou sous estimées à l’occasion des transferts de compétence établis entre 2007 et 2012.
Le volet 2 du protocole signé,mentionne également le traitement de la dette relative au revenu de solidarité active(R.S.A.),après la mise en place d’un groupe de travail réunissant, État, Collectivité et C.A.F. Là aussi il y a lieu de s’interroger sur l’avancée de ce dossier.
Pour terminer, il serait intéressant de savoir si la question de l’éducation à ST Martin sera abordée lors de la  rencontre avec les membres du Conseil Exécutif. Pendant combien de temps encore durera ce système inapproprié de rotation à Grand Case et à Sandy Ground? A quand la réparation des classes endommagées ?
Comme nous le savons tous, Irma a mis à mal la situation financière de beaucoup de familles. De ce fait, un nombre important d’entre elles n’aura plus les moyens de payer les d’études de leurs enfants en étude à l’extérieur. La situation exige l’installation de pôles universitaires sur le territoire à la rentrée prochaine, afin de développer l’enseignement supérieur sur place.
J’espère que le gouvernement que nous avons soutenu et continuerons de soutenir ne viendra pas à St Martin uniquement pour effectuer des contrôles, mais aussi et surtout pour apporter des réponses concrètes à nos différentes préoccupations.
Louis Mussington,
Conseiller Territorial
Leader du MJP
Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.