Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le 18 juin dernier, comme un appel, durant le Conseil des Ministres et sur proposition du ministre de l’intérieur Mme Sylvie DANIELO-FEUCHER, commissaire divisionnaire de la police nationale, est nommée préfète déléguée auprès du représentant de l’Etat dans les collectivités de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin.

Une nouvelle préfète déléguée donc pour les îles du Nord, Sylvie Danielo-Feucher qui va remplacer Anne Laubiès dès que la tradition républicaine de carence aura été respectée.

Agée de 59 ans, Sylvie Danielo-Feucher a occupé plusieurs fonctions dans la police nationale : inspectrice, puis commissaire de police avant d’être nommée en 2004 commissaire principal de la Police nationale, puis divisionnaire, commissaire central de Versailles, chef du district de la sécurité publique du secteur de Versailles 2.

Elle deviendra ensuite secrétaire générale du syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN) de 2008 à 2012, première femme accédant à ces fonctions.

En 2013, elle est nommée préfète déléguée pour l’égalité des chances auprès du préfet du Val-d’Oise puis en 2016, elle est nommée coordinatrice nationale des délégués du gouvernement dans les quartiers dits « très prioritaires ».

Sa prédécesseur Anne Laubiès, nommée préfète déléguée auprès du représentant de l’Etat en mai 2015, a dû gérer l’arrivée de l’ouragan Irma et ses conséquences sur les deux îles, qu’il a ravagées le 6 septembre dernier. Elle avait notamment dû faire face à la destruction de la préfecture. La ministre des Outre-mer Annick Girardin avait à plusieurs reprises salué son courage, et démenti fermement la rumeur affirmant que la préfète déléguée aurait pris la fuite pendant l’ouragan.

Anne Laubiès, dont on aura apprécié le franc-parler à la rédaction, a d’ailleurs été décorée le 16 Juin dernier par Madame Marcelle Pierrot de l’insigne d’Officier de la Légion d’Honneur.

Au delà de ce formalisme, le nom de Mme Sylvie DANIELO-FEUCHER n’avait pas filtré, tendant à penser qu’elle n’était pas forcément attendue dans ces fonctions. On devine aussi que le Préfet de la Région Guadeloupe et reconstructeur de Saint-Martin aura été “acteur” dans cette nomination puisque le tandem va poser à l’échelle du territoire de Saint-Martin la volonté de l’Etat dans cette période de reconstruction, avec les axes résilience, exemplarité, contrôle de la légalité et bon usage des fonds publics comme fils directeurs.

Le rapport de la CTC en ligne de mire, quelques enquêtes en cours et qui pèseront peut être sur le paysage local si elles ne débouchent pas sur un pchitt comme pour “l’affaire” de septembre 2013, trouvent en Mme Syvie Danielo-Feucher une interlocutrice de choix au regard de son cursus… il n’est pas de hasard.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.