La Chambre Territoriale des Comptes de Saint-Martin a rendu sont rapport définitif d’observations relatives à l’Etablissement Portuaire…

Notons que ce “rapport a été élaboré avant le passage du cyclone Irma et n’a donc pas pris en compte les bouleversements majeurs provoqués par cet évènement climatique. Pour autant, celui-ci ne remet pas en cause les constats formulés par la chambre territoriale des comptes quant à la période antérieure.

Les destructions subies et les nécessités, mais aussi les potentialités, de la reconstruction de ce territoire conduiront à revoir profondément certains aspects de son administration.

Malgré ce changement de contexte, les analyses que ce rapport contient et les recommandations qu’il comporte peuvent être utiles pour l’avenir.”


RECOMMANDATIONS 

Recommandation n°1 : Fiabiliser, en relation avec le comptable, les comptes et les bilans du port et mettre en place des outils de gestion permettant de tenir une comptabilité analytique des activités. 

Recommandation n°2 : Engager, en relation avec la collectivité, les études préalables de faisabilité et de coût pour une extension significative du périmètre du port et sa reconfiguration d’ensemble. 

Recommandation n°3 : Approfondir la réflexion et la conception du projet d’aménagement du front de mer afin de le rendre plus réaliste et plus conforme aux possibilités d’ingénierie de la collectivité. 

Recommandation n°4 : Mettre en place les outils d’une gestion active du domaine public maritime du port, en particulier pour le contrôle des bateaux au mouillage dans les baies incluses dans le domaine portuaire. 

Recommandation n°5 : Réformer les instances de gouvernance : 

a. mettre en place de nouvelles instances de gouvernance par la redéfinition de la composition du conseil d’administration et la création d’un conseil de développement ou d’un conseil portuaire ; 

b. étendre les compétences de l’établissement portuaire, notamment aux activités de plaisance, et l’adaptation de son domaine foncier en cohérence avec celles-ci ; 

c. doter l’établissement d’un document d’orientation stratégique, préparé en relation avec les services de la collectivité chargés du développement économique, à soumettre à l’approbation formelle de la collectivité;

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.