Ci-dessous le discours de Claire GUION-FIRMIN – députée de St Barthélemy et St Martin :

Le protocole étant établi, permettez-moi, Mesdames, Messieurs, chers amis, de me réjouir de notre présence à toutes et tous aujourd’hui.

Elles ont été peu nombreuses, ces occasions de nous retrouver, comme ce matin, ensemble, pour partager des moments de convivialité, aussi suis-je particulièrement heureuse d’être parmi vous pour célébrer la Fête de Saint-Martin.

Heureuse aussi, que nous célébrions ces traditionnelles réjouissances du 11 novembre à Quartier d’Orléans cette année.

Irma n’a épargné aucun de nos villages et Quartier d’Orléans porte bien sûr encore les stigmates du passage du cyclone.

Aussi je tenais, et notamment à travers vous Monsieur Jimmy Gumbs, qui êtes le nouveau représentant du Conseil de Quartier, à saluer la résilience dont les habitants de Quartier ont su faire preuve depuis plus d’un an et à encourager la population de Quartier, et tous les Saint-Martinois, à continuer à faire preuve de patience, de persévérance et de courage.

J’aimerais également en profiter pour féliciter, avec le plus grand respect, celles et ceux – particulièrement les bénévoles des associations de terrain de Quartier – qui donnent de leur temps et qui mettent toute leur énergie et leur passion à redonner vie à Quartier d’Orléans.

En s’occupant de nos aînés, en prenant en charge nos jeunes, en participant aux actions de nettoyage, en soulageant les plus fragiles d’entre nous… vous donnez tout son sens à l’esprit de solidarité et au vivre-ensemble qui font la richesse de l’identité de Saint-Martin depuis toujours.

C’est ce vivre-ensemble que nous fêtons chaque 11 novembre à Saint-Martin.

Et aujourd’hui, c’est un Saint-Martin’s Day particulièrement chargé de symboles, puisque nous célébrons l’anniversaire de 370 années d’unité et d’amitié.

Pour beaucoup, tout ce qui nous sépare – le droit applicable, nos monnaies, nos régimes de protection sociale ou encore nos liens respectifs avec l’Union européenne – sont autant de problématiques insurmontables, qui justifieraient que l’on jette aux oubliettes le Traité de Concordia. Je ne suis pas, comme vous tous sans doute qui êtes présents ce matin, de ceux-là.

La catastrophe sans précédent que notre île a essuyé il y a tout juste un an nous impose en revanche j’en conviens, de donner une impulsion nouvelle à notre coopération.

Car dans la coopération réside l’une des clés majeures du développement de notre Friendly Island et les enjeux d’avenir pour nos territoires ne peuvent qu’être communs.

Il en est ainsi des questions du dessalement de l’eau et de l’assainissement, du traitement des déchets, de la protection de l’environnement, de la production d’énergie, ou encore de la santé ou de la sécurité de nos populations…

Et c’est en très bonne voie, comme en témoignent les conclusions de la Quadripartite de juin dernier à Paris, l’élaboration en cours d’un Groupement Européen de Coopération Territoriale pour définir le cadre du futur United Congress French and Dutch cher au Président Gibbs, les interventions communes sur les Salons professionnels de nos Offices de Tourisme ou les projets de coopération sur Simpson Bay, Cole Bay ou Belle Plaine…                                                                                                                                          La coopération, c’est vrai, a souvent été le fait d’individus à Saint-Martin.

Nous sommes entrés, je le crois depuis quelques mois grâce à la détermination et à la volonté de nos exécutifs respectifs, dans une ère nouvelle et je me réjouis que la vision d’avenir pour une coopération repensée du Président de la Collectivité soit aujourd’hui partagée par vous, Madame le Premier ministre, chère Leona Marlin.  

Je souhaite à toutes les Saint-Martinoises et tous les Saint-Martinois une très belle fête de Saint-Martin.

Je vous remercie.

Claire GUION-FIRMIN- députée de St Barthélemy et St Martin

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.