Afin de placer les entreprises non établies à Saint-Martin,dans les mêmes conditions et contraintes que les entreprises locales, le Conseil territorial a décidé de supprimer la règle de l’autoliquidation et d’obliger toutes les entreprises non-résidentes à s’enregistrer aux fins de déclarer la TGCA, et ce quelle que soit la qualité de leur client (entreprise ou particulier).

Sur le plan pratique, le prestataire « extérieur » doit se faire connaître de l’administration fiscale locale et contacter par mail Mme Kisha Africa ([email protected]) en lui communiquant un extrait K bis accompagné d’explications sur la nature des opérations réalisées sur le territoire de la Collectivité.

L’administration fiscale lui attribue alors un numéro d’identification à la TGCA qu’il doit porter sur toutesses factures (CGISM, art. 264). Il est alors tenu de collecter la TGCA auprès de ses clients et de la reverser le mois suivant au comptable public de la Collectivité.

Les entreprises établies à Saint-Martin, sont désormais tenues de vérifier que leurs prestataires « extérieurs » sont bien enregistrés auprès de l’administration fiscale. À défaut, elles seront solidairement tenues au paiement de la TGCA.

Ces nouvelles règles s’appliquent aux opérations réalisées depuis le1er juillet 2018.

Ref : Délibération CT 12-04-2018 du 15 mai 2018.

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.