Temps de lecture estimé : 2 minutes

À l’initiative du Président de la République, le Gouvernement a décidé d’engager un Grand débat national sur la transition écologique, la fiscalité et les dépenses publiques, la démocratie et la citoyenneté, ainsi que l’accès aux services essentiels et leur organisation.

Une concertation locale animée par les élus

La concertation se construit en s’appuyant sur les territoires et les acteurs locaux, en particulier les élus des

Collectivités. L’échelon territorial est celui où les citoyens expriment leurs attentes et imaginent collectivement des solutions aux problèmes quotidiens.

Les Collectivités peuvent, si elles le souhaitent ouvrir des cahiers de doléances où les habitant pourront exprimer

leurs remarques et leurs idées. Chaque collectivité peut entreprendre les actions qu’elle juge pertinentes : débat,

consultation citoyenne dématérialisée, etc.

L’État est un facilitateur du débat

L’État est présent pour aider les collectivités territoriales, les parlementaires et tous les autres acteurs locaux prêts à s’engager dans cette démarche. Il n’en est pas l’organisateur mais est dans une position d’écoute des attentes des citoyens.

La préfecture de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin a transmis aux présidents des Collectivités territoriales la lettre du Président de la République qui présente le Grand débat national et les contours de son organisation. Elle est à leur disposition pour les accompagner, notamment via un kit de communication qui leur sera transmis dans les prochains jours.

De plus, les élus des Outre-mers sont invités à l’Élysée le 1er février prochain. Il leur sera alors possible de remettre au Président de la République les premiers retours des concertations locales.

Une plateforme numérique : www.granddebat.fr

Un site internet expliquant ce qu’est le Grand débat et son organisation est ouvert : www.granddebat.fr

Les citoyens souhaitant se renseigner sur le Grand débat peuvent appeler le numéro de téléphone 01 82 71 03 39

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.