Temps de lecture estimé : 9 minutes

Chers amis,

J’achève ce matin avec vous ma tournée des vœux dans les quartiers, après être passé par Grand Case, Quartier d’Orléans et Marigot.

Je n’ai pas pu aller partout, mais j’ai tenu à faire mes vœux dans les quatre grands quartiers de Saint-Martin, selon le découpage des Conseils de quartier.

J’ai souhaité venir à votre rencontre pour vous donner un signal fort en ce début d’année sur notre volonté avec mon équipe de relever ce territoire et de présenter des projets de développement en faveur de votre cadre de vie.

Avec ces quatre dates, je pense avoir donné l’opportunité à tout un chacun de venir entendre mon message et prendre connaissance de notre feuille de route pour 2019 et 2020. Je remercie les médias qui nous ont suivi toute la semaine pour relayer l’information afin que le plus grand nombre entende mon message.

Il est important que chacun citoyen puisse comprendre le travail qui a été accompli jusqu’ici, le travail qui en cours et les projets que nous allons réaliser au bénéfice de l’ensemble du territoire.  

Trois priorités se présentent à nous cette année :

  • La première : achever la reconstruction du territoire et terminer la remise en état des infrastructures publiques.
  • La deuxième : concrétiser les projets de développement validés par les commissions d’élus en 2018.
  • La troisième : développer les politiques publiques d’accompagnement des Saint-Martinois et de nos entreprises.

L’accompagnement des jeunes vers la formation, l’accès à l’emploi et l’insertion est une priorité de 2019. La collectivité lancera très bientôt le premier volet du Programme Territorial de Formation Professionnelle qui prévoit 30 axes de formation allant de la remise à niveau aux formations diplômantes.

La priorité sera également donnée à la mise en place d’une politique en faveur du logement, notamment pour l’accès à la propriété. La situation actuelle n’est plus tenable. Nous devons trouver des solutions efficaces pour aider nos concitoyens à se loger.

Les travaux du plan local de l’habitatet du Saint-Martin Urban Plan, notre nouveau plan d’urbanisme prévus en 2019, ainsi que notre partenariat renforcé avec la SEMSAMAR répondront, je l’espère, à ces enjeux.

Je l’ai martelé depuis 4 jours, 2019 sera une année charnière de notre mandat, car c’est l’année où les premiers projets de développement vont sortir de terre.

« Concrétiser nos ambitions », c’est le thème que j’ai donné à ces vœux au cœur des quartiers car il est temps maintenant de dévoiler ce pour quoi les commissions d’élus ont travaillé l’année passée.

Si le développement de Marigot et de Grand Case est plus aisé à prévoir, l’avenir de Sandy Ground mérite une attention particulière non pas seulement depuis IRMA mais depuis plusieurs décennies.

Ces derniers jours, j’ai énuméré les projets concrets que nous portons mon équipe et moi pour le développement social et économique du territoire, avec un focus sur chaque quartier.

Si notre ambition est intacte pour Sandy Ground, je ne ferai aucune vaine promesse sans avoir une feuille de route claire pour votre quartier.

Les événements de décembre dernier ont prouvé que les questions, les inquiétudes et les incompréhensions sont grandissantes.

Je comprends les inquiétudes manifestées ces 18 derniers mois. S’il est parfois compliqué d’y répondre, c’est parce que l’enjeu est immense à Sandy Ground. Nous sommes convaincus que l’avenir du quartier passe par une réflexion plus globale et concertée.

Je vous propose donc que nous initions ensemble une nouvelle méthode de travail pour repenser votre quartier.

Cette méthode, je la veux constructive et partagée pour élaborer avec vous sur les 6 mois à venir le nouveau plan d’aménagement de votre quartier et la feuille de route des travaux à mener. Je veux réunir le conseil de quartier, les représentants des associations de Sandy Ground au sein d’un groupe de travail d’ici le mois de mars.

Les grands thèmes qui devront être abordés sont le logement ou le relogement, l’accès à l’emploi des jeunes en rupture avec le système scolaire et le cadre de vie du quartier.

Pour le bon déroulement de ces travaux de réflexion que je souhaite réguliers, cette concertation sera encadrée par un chef de projet que la Collectivité mettra à votre disposition.

J’insiste sur un point majeur : cette méthode concertée n’a pas pour objectif de s’égarer dans des projets irréalisables et utopiques mais au contraire de travailler sur la base de projets, concrets et réalistes, proche des besoins des habitants et en adéquation avec les contraintes réglementaires de l’aménagement du territoire.

**************************

Proximité et cohésion sociale, tels sont les deux objectifs que nous nous fixons.

D’ailleurs, la mise en place récente des permanences de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire dans les quartiers afin de répondre aux questions sur la reconstruction et d’expliquer les règles en vigueur répondent à cet objectif.

Sandy Ground a été le premier quartier à bénéficier de ces permanences et je sais que de nombreuses personnes sont venues se renseigner auprès des équipes de la collectivité. Je tiens à ce que ces permanences soient renouvelées régulièrement tant que de besoin, car il est important de faire de la pédagogie, d’expliquer, de répéter les choses pour que la bonne information soit divulguée et soit intégrée par tous. Trop de contre-vérités circulent ça et là et altèrent la vérité et écornent à tort l’image de la Collectivité.

Proximité renforcée également avec la Maison des Services au Public (MSAP) de Sandy Ground en fonction depuis début 2018. Je pense que le fait d’apporter du service public au cœur des quartiers rend vraiment service à nos concitoyens. Cela fait travailler nos jeunes en service civique en faveur de la cohésion sociale. Avec la MSAP, notre but a été atteint.

Il reste encore du chemin à faire. Je compte sur votre compréhension et votre participation constructive à l’effort de remise en état de Sandy Ground et d’amélioration de votre cadre de vie.

Enfin, un mot sur le Contrat de ville dont Sandy Ground est un des quartiers prioritaires avec Quartier d’Orléans.

En 2018, plusieurs associations de Sandy Ground ont à ce titre bénéficié de subventions de la collectivité parmi lesquelles :

  • Sandy Ground on the move pour 10 000€
  • MADTOZ pour 6000€
  • Le Vélo club de SG pour 10 000€
  • Et tout ceci sans compter sur les subventions annuelles versées par la collectivité en soutien aux associations.

L’appel à projet de 2019 a été publié cette semaine. J’encourage les associations du quartier à nous soumettre leurs propositions. La cohésion sociale passe indéniablement par le tissu associatif.

Au cours de l’année 2018, nous avons travaillé à l’élaboration de projets raisonnables, validés et financés à court terme. Ils seront bénéfiques à la relance économique et sociale de Saint-Martin.

Tout d’abord des actions simples mais ô combien nécessaires :

  • La plantation d’arbres et la pose de jardinières dans les rues commerçantes et dans les quartiers
  • Le remplacement progressif du mobilier urbain dans chaque quartier
  • Et enfin, la remise en état de l’espace public par nos services en partenariat avec les associations d’insertion.

Là aussi, nous souhaitons que des opportunités d’emplois soient ouvertes pour nos jeunes en partenariat avec les associations d’insertion.

Ce programme nous tient à cœur et nous travaillons actuellement à la rédaction de l’appel d’offres pour lancer rapidement ce partenariat.

2019 verra également la réalisation d’un aménagement urbain qui sera aussi un lieu de rencontre pour les habitants. Il s’agit d’un nouvel espace public situé au niveau du parking du stade Albéric Richards, à l’entrée de votre quartier. Ce projet aura une double fonction : d’une part l’embellissement et le fleurissement de l’entrée de Sandy Ground et d’autre part, la création d’un petit square paysagé dont pourront profiter les jeunes, les moins jeunes, les familles.

Bien entendu, la remise en état des infrastructures sera d’actualité pour 2019 et 2020 :

  • En priorité la réparation du pont de Sandy Ground pour des raisons de sécurité et de commodité
  • L’enfouissement des réseaux électriques et numériques se poursuivra en fin d’année en suivant le plan d’actions d’EDF, chargé pour le compte de la collectivité de piloter les travaux de génie civil.
  • Le stade Albéric Richards avec la remise en état du terrain de football et de la piste d’athlétisme
  • Enfin, le devenir de la MJC. Vous le savez, j’ai déjà abordé ce projet, nous envisageons de construire en lieu et place de cet équipement une véritable maison de quartier permettant de mutualiser les services publics de proximité comme la MSAP, mais aussi les services destinés aux familles à travers un espace socio-culturel, et aux jeunes. Ce projet ne pourra pas voir le jour en 2019 car il nous faut encore affiner la programmation mais je reste confiant pour une réalisation en 2020.

Mes chers amis,

En 2019 vous l’avez compris, je veux que nous puissions avancer ensemble. La méthode de travail que je vous propose est une méthode à long terme. Pas de vaine promesse d’un changement radical, d’un renouveau immédiat. Mais à Saint-Martin, peut-être plus qu’ailleurs, nous ne devons pas hésiter à innover dans notre gouvernance.

Je vous ai fait une proposition aujourd’hui d’une collaboration apaisée et transparente. Ce n’est pas celui qui criera le plus fort qui gagnera mais bien ceux qui auront su se comprendre et construire ensemble.

Voilà, chers amis, les principaux axes de développement que je souhaitais vous présenter ce matin pour le secteur de Sandy Ground.

Nous restons fidèles à notre méthodologie et à notre programme initial, même si nous avons revu nos ambitions en tenant compte des conséquences d’Irma.

Avant de refermer ce discours et de partager avec vous le verre de l’amitié pour célébrer la nouvelle année, permettez-moi de profiter de cette occasion pour remercier celles et ceux qui sont à nos côtés pour relever Saint-Martin et tout particulièrement les associations, et les habitants engagés pour leur quartier. Certains ne font pas de bruit et font pourtant un travail de solidarité indispensable. A ceux-là je dis un grand merci.

Je voudrais associer mes vice-présidents et l’ensemble de mon équipe pour vous souhaiter une très belle année 2019. Que cette nouvelle année vous apporte la santé, la réussite personnelle et professionnelle. Qu’elle vous permette de concrétiser vos projets.

Bonne année à tous !

Commenter avec Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.